Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
La Parlure

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMar 06 Juin 2006, 09:40:11 Répondre en citant
Scripturé en la ville de Starsbourg, le 5 février de l'an 1459


Pour notre souverain Charles VII


Sire,

Comme vous le savez, j'ai inventé il y a maintenant huit ans une machine permettant reproduction à faible coût et en grand nombre de n'importe quel ouvrage. Je crois savoir que votre Seigneurie a d'ailleurs daigné accorder un peu de son précieux temps pour compulser la Bible en latin imprimée par mes soins voici trois ans.

Si je me permets de vous écrire aujourd'hui, c'est pour vous faire part de mon profond désappointement. La construction des dites machines me demande moult efforts et main-d'oeuvre, et si la première d'entre elles fut bâtie sur mes fonds propres, les suivantes n'ont pu l'être que grâce à la vente des ouvrages imprimés. J'espérais pouvoir tirer coquet bénéfice de cette affaire, et ainsi la développer en d'autres villes du Royaume de France.

Les premières années furent fort lucratives car je retirai quelque profit à chaque vente d'ouvrage, principalement des bibles. Or je me trouve maintenant confronté à un souci inattendu. En effet, voici venue à Strasbourg une nouvelle marotte que d'aucun nomment la "parlure". Certains bougres ont ainsi décidé d'apprendre de coeur une histoire ou un poème, et de le citer pour rien à qui est prêt à l'entendre. Ces gaillards se présentent comme "parleurs", et donnent à écouter en tout endroit les textes qu'ils ont appris.

Vous comprenez, Sire, que lorsqu'on offre pour nulle piécette la Sainte Parole, une histoire d'Erasme ou un poème d'Alain Chartier, le premier quidam venu se jette sur la providence. Or chaque récit de parleur représente autant d'ouvrages en moins que je pourrais vendre.

Si telle situation venait à perdurer, je crains que mon activité ne soit tuée dans l'oeuf. Je reste persuadé que l'imprimerie a bel et bon avenir, s'ils n'étaient ces olibrius qui clament que nos grand écrits doivent être donnés à tous et pour rien, sous prétexte qu'il s'agit là de culture.

A défaut de pouvoir identifier ces parleurs qui prolifèrent tel le choléra, je me vois donc forcé de vous solliciter pour vous demander d'intervenir. J'ai longuement réfléchi à cette situation, et m'est venue l'idée qu'il pourrait être levé un nouvel impôt, appliqué à tous mais fort peu coûteux, pour financer l'entreprise naissante de l'imprimerie. Puisqu'il s'agirait de percevoir cette charge sur l'expression orale, une telle contribution pourrait être nommée impôt sur la parole.

Votre sujet dévoué,

Johannes Gutenberg
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Arwenn
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2005
Messages: 6 889
Humeur du Jour: Et pourtant...

MessageMar 06 Juin 2006, 10:50:47 Répondre en citant
tu l'as dit, bouffi.




jap:
[Haut]
Margot
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 3 269
Localisation: salamandre au feu lovée
Humeur du Jour: miluji tě

MessageMar 06 Juin 2006, 12:28:13 Répondre en citant
C'est l'un de mes fantasmes jamais réalisés : aller dire le Roman de Renart en place publique au moment de Noël... Mr. Green

(en tous cas, quel grippe-sou le père Gutenberg... c'est drôle comme on se fait une fausse idée des bienfaiteurs de l'humanité ! Mr. Green )
[Haut]
Morgane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2005
Messages: 1 003
Localisation: loin, loin, très loin...
Humeur du Jour: je sais plus...

MessageMar 06 Juin 2006, 19:46:23 Répondre en citant
Bravo Wil, quelle belle écriture !!
Ce texte m'a renvoyé à la campagne d'information que le gouvernement vient de lancer sur le téléchargement pirate...finalement les filières parallèles et gratuites d'accès à la culture ont toujours existaient.
____________________
On s'habitue à tout, même à l'enfer...
[Haut]
Morgane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2005
Messages: 1 003
Localisation: loin, loin, très loin...
Humeur du Jour: je sais plus...

MessageMar 06 Juin 2006, 19:52:32 Répondre en citant
Autant pour moi, je viens de lire le texte de Marguerite !!!
____________________
On s'habitue à tout, même à l'enfer...
[Haut]
aubin
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 501
Localisation: ici et las

MessageMer 07 Juin 2006, 08:14:39 Répondre en citant
C'est rigolo, talentueux wk, comme les paraboles sont parfois prises au premier degré.
Bien entendu le ti père gutemberg n'est pas l'auteur de cette lettre, elle est née de ta volonté de remettre les débats actuels sur la copie en perspective. Il y a longtemps que je m'étais dit que, pour satisfaire aux arguments des lobbys d'éditeurs en tout genre, il devrait y avoir une taxe sur les crayons et le papier pour protéger le droit des auteurs !!!
De maniere similaire, à l'époque, il y a quelques années, quand nos"décideurs" débataient s'il fallait laisser libre internet, un des arguments était de dire que la pègre pouvait se servir de ce média pour communiquer et qu'il convenait donc de le brider. En toute logique il eut fallu, dans le même état d'esprit, interdire la poste, du moins n'autoriser que les cartes postales sans enveloppes, le telephone bien sur, voire même le langage qui permettait aux malandrins de préparer leurs mauvais coups.

Enfin il faudra m'expliquer la taxe sur les cd et dvd inscriptibles : tous, que nous soyons copieurs ou non, gavons les pauvres éditeurs en achetant des supports vierges. Ce m'est un gand plaisir quand je grave mes photos d'être racketté pour des copies que je ne fais pas. Suprême absurdité : on paye parce que ça permet de copier, donc la copie est censée normale ? Ben non, la copie est lourdement punissable. J'ai pas tout compris. Mais je dois être un peu con.
____________________

Je n'ai pas les moyens des passions qui m'agitent. PB8592
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMer 07 Juin 2006, 08:55:53 Répondre en citant
Heureux que cette fausse lettre trouve écho !

(pour info, la taxe sur les supports inscriptibles va s'étendre d'ici peu aux clefs USB)

Le premier chanteur de rue venu doit verser de l'argent à la SACEM pour avoir le droit de jouer des morceaux devant les passants, c'est dire !

J'ai à la maison un vieux 33 tours que j'affectionne particulièrement. Malheureusement, mon tourne-disques est HS. J'ai hésité: devrais-je acheter le CD du même album ? Si oui, je vais donc payer une deuxième fois le compositeur... A la limite, il me semblerait normal que je puisse ramener le vinyl dans un magasin et demander un échange pur et simple (et gratuit) contre la version CD. Pourquoi devrais-je payer encore une fois mon obole ?
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com