Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Autour de la science-fiction
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Fragments littéraires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageVen 31 Mar 2006, 14:46:16 Répondre en citant
Bluedream a écrit:
Le plus étonnant, je trouve également, c'est la construction de l'ensemble de l'oeuvre d'Asimov.

Même des romans indépendants, comme Cailoux dans le ciel ou Tyrann possèdent des liaisons avec l'une ou l'autre des séries.

Il a donc toujours eu son fil rouge au fil de l'écriture de ses différents romans, qui forme un ensemble, à l'égal d'un Zola avec la famille des Rougon Macquart.


Oui. Les cavernes d'acier, aussi...
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageVen 31 Mar 2006, 14:47:46 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:
Oui. Les cavernes d'acier, aussi...


Les Cavernes d'acier, c'est le premier volume des Robots avec la rencontre entre Elijah Bailey et R. Daniel.
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageVen 31 Mar 2006, 14:50:23 Répondre en citant
Bluedream a écrit:
wiliam kain a écrit:
Oui. Les cavernes d'acier, aussi...


Les Cavernes d'acier, c'est le premier volume des Robots avec la rencontre entre Elijah Bailey et R. Daniel.


hein bon ben j'en apprends tous les jours ... merci !
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageVen 31 Mar 2006, 14:56:35 Répondre en citant
enfin, pas le premier, puisqu'il y a les recueils de nouvelles avant définissant les lois de la robotique.

Mais celui-là débute le cycle des enquêtes entre le flic humain et l'humanomachintrucoïde.
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
Bulles de Nuit
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2005
Messages: 3 402
Localisation: Paris
Humeur du Jour: Collection Berardo

MessageMar 04 Avr 2006, 09:02:31 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:
... avec les a priori négatifs concernant la science-fiction.

Ce genre littéraire est malheureusement boudé car qui pense "science-fiction" sous-entend souvent (et à tort):
- petits hommes verts
- vaisseaux spatiaux à la Star-Treck (ou pire, à la Cosmos 1999)
- science(s) donc termes barbares et théories à n'exciter que le chercheur en physique moléculaire

Si la littérature des années 1960-70, en grande majorité nord-américaine, répond effectivement à ces critères, il faut savoir que de tout temps, et aujourd'hui encore plus, ce domaine couvre un spectre bien plus large et ne peut être ramené à ces quelques a priori.

Malheureusement, beaucoup de personnes n'ont en tête que les "piliers" de la SF qu'ont été Asimov et Van Voght, ou bien pire, certains films comme "Total recall", "Minority Report", "I robot" ou "Blade runner".

La science-fiction est un genre extrèmement générique, dans lequel on trouve encore d'autres formes comme le polar, l'étude de moeurs, le fantastique ou l'heroic-fantasy. Ces deux derniers ont d'ailleurs acquis depuis une bonne dizaine d'années un statut à part entière.

Qu'est-ce qui caractérise alors aujourd'hui la science-fiction ? Généralement, on la reconnait comme telle lorsque le roman se situe dans un passé, un présent ou un avenir inventé mais probable, ou lorsqu'il reflète une époque réelle dans laquelle vient s'immiscer un élément surnaturel.
A ce titre, il serait tout à fait opportun d'y ranger des ouvrages tel que "Les fourmis" de Weber, "Le seigneur des anneaux" de Tolkien, voire "Le Parfum" de Suskin !

Barjavel l'a définie ainsi: « La science-fiction, ce n'est pas un genre littéraire, c'est tous les genres, c'est le lyrisme, la satyre, l'analyse, la morale, la métaphysique, l'épopée. Ce sont toutes les activités de l'esprit humain en action dans les horizons sans limites. C'est en ce moment la seule littérature vivante du monde entier. »

Je viendrai donc à l'occasion déposer ici des "fiches de lecture", ainsi que des extraits de romans de SF, en espérant accrocher votre curiosité.


Je partage cette défense de la SF... mais j'ai adoré Blade Runner... Wink
____________________
Ha ! très grand arbre du langage peuplé d'oracles, de maximes et murmurant murmure d'aveugle-né dans les quinconces du savoir...
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMar 04 Avr 2006, 09:05:46 Répondre en citant
Bulles de Nuit a écrit:
Je partage cette défense de la SF... mais j'ai adoré Blade Runner... Wink


Moi aussi ! Pour info, "Blade runner", "Minority report" et "Total recall" sont tous les trois basés sur des romans ou nouvelles de Phlip K. Dick... Hé oui...
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Bulles de Nuit
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2005
Messages: 3 402
Localisation: Paris
Humeur du Jour: Collection Berardo

MessageMar 04 Avr 2006, 09:07:57 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:
Bulles de Nuit a écrit:
Je partage cette défense de la SF... mais j'ai adoré Blade Runner... Wink


Moi aussi ! Pour info, "Blade runner", "Minority report" et "Total recall" sont tous les trois basés sur des romans ou nouvelles de Phlip K. Dick... Hé oui...


Pour Blade Runner je savais sans avoir lu, mais les deux autres tu me l'apprends.... très bons films d'ailleurs
____________________
Ha ! très grand arbre du langage peuplé d'oracles, de maximes et murmurant murmure d'aveugle-né dans les quinconces du savoir...
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMar 04 Avr 2006, 09:23:05 Répondre en citant
Oui, tout l'intérêt de K. Dick réside dans ses idées: notre mémoire est-elle vraiment la nôtre ? qui peut certifier qu'on a vraiment vécu ce dont on se souvient ? où est la réalité ? etc...

Par contre, dans la "forme", K. Dick me fait toujours hurler de rire quand je le relis. Exemple: le héros descend d'un astronef interstellaire et dans le spatioport, contacte un correspondant en utilisant un "vid-phone" en introduisant... une pièce de monnaie dans l'appareil ! Mr. Green
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMar 04 Avr 2006, 09:30:57 Répondre en citant
Je regarde sur imdb.com et on peut allonger la liste des films tirés de nouvelle sou romans de K. Dick:
- paycheck
- minority report
- total recall
- confessions d'un barjo
- impostor (?)
- blade runner
- screamers
- a scanner darkly (?)
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
machin
Invité

Hors ligne




MessageMar 16 Mai 2006, 14:27:11 Répondre en citant
cafeinoman a écrit:
Je me permets de rajouter Stephen King et sa saga du Pistoléro, style très héroic fantasy... et qui me fait rêver (ce qui est aussi le propre de la SF).

Auteur également d'un excellent ouvrage sur l'art de l'écriture.


C'est vraiment différent "le Pistoléro" !

Bien !
[Haut]
machin
Invité

Hors ligne




MessageMar 16 Mai 2006, 14:30:48 Répondre en citant
Aladin a écrit:
Bon, alors, au risque de faire enrager Will, j'en rajoute sur Asimov, en choeur avec Bluedream : les saga "fondation" et "robot", sont géniales, parceque d'abord haletantes, et ensuite...pretextes à pleins de reflexions sur l'homme, l'humanité, la psychologie...
Bref.

En plus récent, il y a la saga d'Orson Scott Card " Le cycle d'Ender" ...génialissime, et ce n'est malheureusement à conseiller que à ceux qui ont du temps, parceque c'est typiquement le genre de bouquins dont on ne peut absolument pas se débarasser avant de l'avoir fini. Très prenant, et pour les mêmes raisons que pour Asimov : haletant, et riche en humanité.

Bon, un lien qui en parlera plus que moi :

http://arcanesfantasy.free.fr/card.htm


Le cycle dEnder !!!! Génial !

De Orson Scott Card aussi : Xénocide !

Là ! Vraiment les boules !
[Haut]
machin
Invité

Hors ligne




MessageMar 16 Mai 2006, 14:35:40 Répondre en citant
Marguerite a écrit:
...La SF est une littérature d'anticipation, une projection dans un avenir plus ou moins lointain.

Ce qui exclut, à mon idée, la fantasy, dont le point d'ancrage narratif se situe dans un passé réinventé.


Alors là... Je ne suis pas d'accord du tout !

Perso, je dirais qu'il y a la SF qui peut éventuellement être de l'anticipation dans le sens où c'est une vision peu réaliste de ce qui peut arriver. Tandis que l'anticipation est purement possible !

Rah ! J'arrive pas à exprimer mon sentiment ! lol7: !

Et la Fantasy, pourrait très bien se situer dans un monde parallèle ou encore dans une autre galaxie... En reprenant les thèmes de notre monde réel (amour, jalousies, bien, mal... ) . Donc SF ! Wink
[Haut]
machin
Invité

Hors ligne




MessageMar 16 Mai 2006, 14:40:34 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:


La fantasy ou le fantastique (Lovecraft, par exemple) serait plutôt un espace qui n'est pas envisageable d'un point de vue scientifique. Une réalité différente mais pas probable (Chtulhu sortant des entrailles de la Terre, dragons, magie, etc...)


Mais fantasy et particulièrement héroïc fantasy, et fantastique n'ont rien à voir !

Comparer le Seigneur des anneaux à Chtullu ou mieux encore, La quête onirique de Kadath... C'est un peu comparer Simenon à Dard dans un sens... C'est du Polar, l'un réaliste*, l'autre délirant.

* Je sais que je n'utilise pas les bons exemples, mais l'intention y est ! Wink
[Haut]
machin
Invité

Hors ligne




MessageMar 16 Mai 2006, 14:41:56 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:
Bluedream a écrit:
Le plus étonnant, je trouve également, c'est la construction de l'ensemble de l'oeuvre d'Asimov.

Même des romans indépendants, comme Cailoux dans le ciel ou Tyrann possèdent des liaisons avec l'une ou l'autre des séries.

Il a donc toujours eu son fil rouge au fil de l'écriture de ses différents romans, qui forme un ensemble, à l'égal d'un Zola avec la famille des Rougon Macquart.


Oui. Les cavernes d'acier, aussi...


Les cavernes d'acier, pour moi, c'est de l'anticipation, faisant partie évidement de la SF !

Génial d'ailleurs !
[Haut]
machin
Invité

Hors ligne




MessageMar 16 Mai 2006, 14:44:45 Répondre en citant
Bulles de Nuit a écrit:
wiliam kain a écrit:
Bulles de Nuit a écrit:
Je partage cette défense de la SF... mais j'ai adoré Blade Runner... Wink


Moi aussi ! Pour info, "Blade runner", "Minority report" et "Total recall" sont tous les trois basés sur des romans ou nouvelles de Phlip K. Dick... Hé oui...


Pour Blade Runner je savais sans avoir lu, mais les deux autres tu me l'apprends.... très bons films d'ailleurs


Et moi je les ai tous lus ! :d

Ya aussi un autre truc, film français... Le pouvoir de l'argent ou un truc comme ça. Un chasse à l'homme dans la ville. Et s'il s'en sort, il gagne plein de pognon !

Désolé, le titre méchape !
[Haut]
machin
Invité

Hors ligne




MessageMar 16 Mai 2006, 14:46:13 Répondre en citant
Bon et 2 autres pistes :

- Ubik !

Et aussi, dans un autre sens :

Le Meilleur des Mondes !

Sur ce... A plus tard !
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageMer 09 Avr 2008, 13:03:59 Répondre en citant
(bon, j'ai eu quelques difficultés à retrouver ce topic à cause du titre peu explicite par rapport à la SF, mais finalement m'y voilà.)

Bradbury, enfin je le découvre à travers L'homme illustré.
Eh ben, il était temps ! Tellement cet auteur mérite sa renommée.
J'en avais déjà énormément entendu parler mais ne l'avais pas encore lu, pour des raisons aussi obscures que stupides; d'autant plus que j'avais déjà parcouru avec plaisir des "grands noms" (K. Dick, Huxley, Orwell...).

Dans le détail, concrètement, L'homme illustré est un livre que l'on pourrait qualifier d'hybride, et très composite je crois.
Sa structure est à première vue un recueil de nouvelles.
Mais une seule et même histoire fait le liant entre tous les autres récits : elle figure en prologue et épilogue, et présente cet étrange personnage mélancolique qu'est l'homme illustré, un homme tatoué sur tout le corps de dessins très précis, entremêlés et qui ont la particularité de bouger.
Entre prologue et épilogue, on a une vingtaine de nouvelles, dont chacune illustre un de ces dessins tatoués.
Elles sont bien distinctes les unes des autres, avec des contextes, ambiances et intrigues diverses, d'ailleurs on peut les lire dans le désordre. Je trouve que chacune vaut le coup d'oeil, et à vrai dire j'aurais bien du mal à dire quelles sont mes préférées...

Une écriture à la fois simple et dense, qui évoque plein de choses, sur la psychologie, la conscience, les comportements humains, la société et les moeurs, l'éducation, le racisme, la politique, l'écologie etc.
Des univers imaginés avec précision, subtilité, intelligence. Et de l'humour, de l'ironie caustique.
Je pense que ce livre exemplifie bien la richesse possible qu'offre la science-fiction, il combine aussi des aspects fantastiques, et en restant très moderne alors qu'il a été écrit au début des années 50. Bon il y est évidemment question de vaisseaux spatiaux, d'autres planètes, de trucs hyper supra modernes, mais tout ça reste accessoire, Bradbury ne s'y attarde pas.
Le tout est imprégné d'une grande lucidité sur le monde, l'être humain, son présent et son avenir.

Bref, j'aime beaucoup et nul doute que j'en lirai d'autres de lui. Smile
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Fragments littéraires Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com