Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Jim Harrison, le surécrivain.
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Le Carnet à spirales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Margot
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 3 269
Localisation: salamandre au feu lovée
Humeur du Jour: miluji tě

MessageMar 04 Avr 2006, 20:52:53 Répondre en citant
Jauss, je te renvoie à son livre Esthétique de la réception, qui t'en parlera mieux que moi.
Développer, je le voudrais bien, mais je ne suis pas au clair moi-même. pas de ma faute

Je ressens simplement certains auteurs comme ayant un style "féminin", c'est-à-dire ample, fluide, harmonieux, puissant et suggestif.
J'y range en vrac Marguerite Yourcenar, Tournier, Kawabata, Marquez, Somoza ou Montaigne.

D'autres au contraire, plus proprement masculins, c'est-à-dire, de style fragmentaire, épuré, violent, tourmenté. Duras, Mishima, Voltaire (sauf dans ses Contes), Zoé Valdès, par exemple.

Je n'en estime pas un davantage, j'ai pour Mishima une fascination morbide et pour Kawabata une admiration inconditionnelle.

Je m'interrogeais simplement sur :

1. l'origine de ce qui nous fait percevoir tel style féminin ou viril. Notre vécu personnel plaqué sur les auteurs à la façon d'une grille de lecture ? La stylistique (emploi d'un vocabulaire riche, art de la description pour le style féminin ?)

2. La pertinence d'une telle différenciation. Est-elle arbitraire et réductrice ou existe-t-il réellement une expérience esthétique commune chez les auteurs classés "féminins" ou "masculins" (ou chez le lecteur ?)

3. Dans quelle mesure notre horizon d'attente influe-t-il sur notre perception sexuée d'un auteur ?

4. Si tel est le cas, la bio d'un auteur entre-t-elle en ligne de compte : suis-je plus apte à ranger Mishima parmi les "virils" parce que je sais qu'héritier d'une lignée de samouraïs il s'est fait seppuku dans la plus pure tradition ?

Voilà, j'avais dit que je développerai pas. Faites ce que je dis... bla bla bla. Désolée pour ceux que ce verbiage a fatigué. Je le refera pu (enfin j'essaiera ! Mr. Green )
[Haut]
Publicité






MessageMar 04 Avr 2006, 20:52:53
PublicitéSupprimer les publicités ?
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageMar 04 Avr 2006, 21:29:30 Répondre en citant
Coucou Marguerite,

Hum, il me semble que tu atteins la limite de ton raisonnement !
Tu cites beaucoup d’auteurs masculins,avec, selon toi, un style féminin, et vice versa.
Ce qui veut dire, implicitement qu’il y a pour toi un style qui pourrait être écrit et par les hommes, et par les femmes.

Quand je parlais de Harrison, avec une écriture virile, je voulais dire que ses livres ne pouvaient pas être écris par une femme, je voulais parler des auteurs pour lesquels le doute sur leur sexe est impensable. Et, quand je parle d’écriture virile, je ne parle pas du tout des défauts que tu cites. Il y peut avoir des auteurs typiquement masculins nuls, et d’autres excellents.

(tu me surprends, à classer Tournier dans les auteurs « de style féminin »…..Là aussi, à mon sens, les thèmes abordés, la façon, sont masculins. )

(et réfléchis un peu au fait que au moins quinze de tes 20 bouquins préférés sont écris par des hommes, alors que tu n’aimes pas les écritures viriles : peut être serait il temps de redéfinir de nouveau, sur ce que sont les hommes, et les femmes, puisque si manifestement, tu attribues aux unes ce que tu as aimé chez les uns.)(pas vraiment clair, mais je te fais confiance )
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Margot
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 3 269
Localisation: salamandre au feu lovée
Humeur du Jour: miluji tě

MessageMar 04 Avr 2006, 21:32:51 Répondre en citant
Merci Aladin. Je continuerai à y réfléchir. Ce n'est pas encore clair dans ma tête. Wink
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageMar 04 Avr 2006, 22:43:37 Répondre en citant
Pioché dans le Harrison que je suis en train de relire, parceque je n'avais pas voulu quitter son univers, lorqu'il y a quelques jours, j'ai fini son dernier livre....

"Tout ne se passe pas dans l'esprit, mais c'est vrai pour la plupart des choses. Je ne saurais en dire plus".

Moi non plus ! que cette phrase veuille dire quelque chose ou pas, ce que j'aime entre autre, chez Harrison, que l'on retrouve le long des pages, quelques reflexions, comme ça, qui font poser le bouquin, sourire, et continuer, avide.
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 818

MessageSam 11 Aoû 2007, 09:48:47 Répondre en citant
Aladin a écrit:
J'aimerais bien ouvrir un fil "JimHarrisonmania" mais j'ai peur de m'y retrouver tout seul. ALors je me dis que je ferais bien de taper l'incruste ici.

:soif


On sera tout seuls à deux alors.
Je n'ai pas tout lu de lui, mais le peu que j'ai lu m'a énormément plu. Un recueil de nouvelles (arf le titre m'échappe, je cherche ça toutal) et La Route du Retour. love Je me souviens avoir dévoré ce dernier bouquin sans presque le lâcher, lors d'un long voyage en train.
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageSam 11 Aoû 2007, 11:03:04 Répondre en citant
Citation:
Je n'ai pas tout lu de lui, mais le peu que j'ai lu m'a énormément plu. Un recueil de nouvelles (arf le titre m'échappe, je cherche ça toutal) et La Route du Retour. Je me souviens avoir dévoré ce dernier bouquin sans presque le lâcher, lors d'un long voyage en train.


Ah ! je pourrais en dire des tartines, sur Jim Harrison... Il y a un seul problème avec lui : c'est que après... les autres livres sont fades. L'autre problème c'est qu'il n'a pas écrit beaucoup. et du coup... et bien, on a vite tout lu.... il m'en reste un, il est là, dans ma cabine, près de ma couchette... j'ose même pas le commencer, parceque après, ya pu. Terrible ! ( tu as un auteur fétiche comme ça, toi ? )

"La route du retour": Le seul bouquin, dans ma chienne de vie, à la sortie duquel j'avais des larmes aux yeux. Il faut maintenant (enfin, bon, il faut, c'est peut être beaucoup, mettons que tu auras beaucoup de plaisir à ) lire le livre d'avant, Dalva... Dalva, le personnage féminin le plus séduisant de la littérature (enfin, selon ton serviteur, cela va de soi ).

Le receuil de nouvelle dont tu parles, c'est sans doute "Légendes d'automne ".

kis
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 818

MessageSam 11 Aoû 2007, 11:10:42 Répondre en citant
Aladin a écrit:
Ah ! je pourrais en dire des tartines, sur Jim Harrison... Il y a un seul problème avec lui : c'est que après... les autres livres sont fades. L'autre problème c'est qu'il n'a pas écrit beaucoup. et du coup... et bien, on a vite tout lu.... il m'en reste un, il est là, dans ma cabine, près de ma couchette... j'ose même pas le commencer, parceque après, ya pu. Terrible ! ( tu as un auteur fétiche comme ça, toi ? )

"La route du retour": Le seul bouquin, dans ma chienne de vie, à la sortie duquel j'avais des larmes aux yeux. Il faut maintenant (enfin, bon, il faut, c'est peut être beaucoup, mettons que tu auras beaucoup de plaisir à ) lire le livre d'avant, Dalva... Dalva, le personnage féminin le plus séduisant de la littérature (enfin, selon ton serviteur, cela va de soi ).

Le receuil de nouvelle dont tu parles, c'est sans doute "Légendes d'automne ".

kis


Je m'en fous, j'aime les tartines quand elles sont bien garnies.
Oh ! Tu m'épates, m'épates, m'épates oui mais des... chenaillou2

Non, mais oui c'est celui-ci ! Pour les nouvelles.
La Route du Retour, je n'avais pas lu celui d'avant, juste en effet j'avais l'impression d'y être; être dedans l'histoire comme si c'était la mienne. Phénomène d'identification qui m'arrive peu en général. Rien que pour ça, eh bien, je m'y suis attachée. Je vais en récupérer d'autres à la biblio. Wink

De quoi te plains-tu franchement ? Il écrit encore.
Mon auteur fétiche, question à 10 000 balles au moins tant j'en ai.
Je te dis Dostoïevski, s'il n'en restait qu'un.
Tu vois qu'il y a toujours plus malheureuse que toi : moi. Vu qu'il est mort, ce con.


Le flood, c'est beau, quand c'est bien fait.
(t'as dû évoquer Harrison ailleurs, ici veux-je dire, quand même en deux ans, non ?)
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 818

MessageSam 11 Aoû 2007, 11:21:58 Répondre en citant
Mea MAXIMA culpa. Je viens de trouver. (Franchement je me sens stupidissime là ! lol7: )

http://placedesmots.xooit.com/t629-Jim-Harrison%2C-le-sur%C3%A9crivain-.htm
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageSam 11 Aoû 2007, 14:43:13 Répondre en citant
Rires... je viens de relire ce fil où j'avais eu une interessante discusssion avec Margot (qui venait d'arriver sur le forum ) (tiens, d'ailleurs, elle est passée où, elle ? en ouacance au Canada ?)....
Marrant de se relire, de retrouver des reflexions qui nous sont totalement sorties de l'esprit....

Est ce que un écrivain de 50 ans, quand il relit ses livres écrits à 30 ans, a l'impression de lire un autre que lui ?

DOnc, Syane, si tu as lu, tu as vu que j'étais assez navrant dans mon rôle de critique littéraire, sorti du "j'aime/ j'aime pas...." pas de ma faute Enfin, bref.

Dostoïevski, dis tu ? argh, encore un auteur qui mériterait sans doute un autre essai de ma part... après tout, j'ai récement réussi à apprécier "Madame Bovary", alors que ma première tentative de lecture, beaucoup plus jeune m'avait laissé un souvenir mortel (d'ennui ).

Citation:
Tu vois qu'il y a toujours plus malheureuse que toi : moi. Vu qu'il est mort, ce con

lol7: effectivement. Ceci dit, mon chouchou Harrison à moi, vu ce qu'il baffre et picole, il a statistiquement peu de chance de vivre beaucoup plus.
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 818

MessageSam 11 Aoû 2007, 17:10:16 Répondre en citant
Aladin a écrit:
Rires... je viens de relire ce fil où j'avais eu une interessante discusssion avec Margot (qui venait d'arriver sur le forum ) (tiens, d'ailleurs, elle est passée où, elle ? en ouacance au Canada ?)....
Marrant de se relire, de retrouver des reflexions qui nous sont totalement sorties de l'esprit....

Est ce que un écrivain de 50 ans, quand il relit ses livres écrits à 30 ans, a l'impression de lire un autre que lui ?

DOnc, Syane, si tu as lu, tu as vu que j'étais assez navrant dans mon rôle de critique littéraire, sorti du "j'aime/ j'aime pas...." pas de ma faute Enfin, bref.

Dostoïevski, dis tu ? argh, encore un auteur qui mériterait sans doute un autre essai de ma part... après tout, j'ai récement réussi à apprécier "Madame Bovary", alors que ma première tentative de lecture, beaucoup plus jeune m'avait laissé un souvenir mortel (d'ennui ).

Citation:
Tu vois qu'il y a toujours plus malheureuse que toi : moi. Vu qu'il est mort, ce con

lol7: effectivement. Ceci dit, mon chouchou Harrison à moi, vu ce qu'il baffre et picole, il a statistiquement peu de chance de vivre beaucoup plus.



Margot !?
Arf, cry , euh cry c'est-à-dire qu'elle a cry décidé de ne plus cry interveniiiiiiir ici ... Sad Et aussi, elle a dit de ne pas pleurer, cry que c'était pas grave :bea ou un truc comme ça, cry et qu'elle nous embrassait. cry :bea



Sinon pour Dostoïevsky, un détail qui n'en est pas un : il y a une très nette différence entre les traductions classiques et celles entreprises par Acte Sud il y a quelques années. Aussi, je ne saurais trop recommander de zapper toute traduction antérieure à ces dernières. Peut-être (sûrement même, vu ton grand âge Mr. Green ) avais-tu lu les anciennes, je me dis ?
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 818

MessageSam 11 Aoû 2007, 17:30:01 Répondre en citant
Margot a écrit:
I'll be back ! Mr. Green


I hope so ! Mr. Green

Ce point de vue sur la sexualisation littéraire m'intéresse drôlement (entre autres).
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageSam 11 Aoû 2007, 18:45:10 Répondre en citant
Syane a écrit:



Margot !?
Arf, cry , euh cry c'est-à-dire qu'elle a cry décidé de ne plus cry interveniiiiiiir ici ... Sad Et aussi, elle a dit de ne pas pleurer, cry que c'était pas grave :bea ou un truc comme ça, cry et qu'elle nous embrassait. cry :bea


AH ? Merdalors. c'est couillon, ça. Ca me fait de la peine :bea . Intrigant, aussi, les raisons qui font partir des participants, comme ça.



Citation:
Sinon pour Dostoïevsky, un détail qui n'en est pas un : il y a une très nette différence entre les traductions classiques et celles entreprises par Acte Sud il y a quelques années. Aussi, je ne saurais trop recommander de zapper toute traduction antérieure à ces dernières. Peut-être (sûrement même, vu ton grand âge Mr. Green ) avais-tu lu les anciennes, je me dis ?

Oui, c'était dans la pleïade lol7: .... Je note, pour les traductions Acte Sud.
C'est intéressant, ça, ces différences de traduction : les avantages d'une version par rapport à l'autre, pourquoi, ect....

A propos des traductions :
Ca doit être un vrai beau métier, traducteur. J'en ai fait un tout petit peu (anglais/français), à un moment donné, pour l'union européenne, c'est un vrai casse tête, de trouver la formule exacte, qui retranscrive le plus de l'idée originale. Un vrai travail de création , ou de recréation, en soi, je pense. Avec un peu d'aspirine, ça doit faire passer les journées rapidement.
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Coline Dé
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2009
Messages: 7
Localisation: un chaudron en Bretagne
Humeur du Jour: ludique

MessageVen 26 Juin 2009, 08:35:17 Répondre en citant
J'arrive un peu tard pour rentrer dans la discussion, mais j'ai trouvé vos échanges passionnants ( et j'aime aussi beaucoup Harrison...entre autres...plein d'autres !!)
____________________
Plus que tout, j'aime le rire libre qui lézarde les murs. juste pour la beauté des lézardes.
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageLun 03 Aoû 2009, 21:30:27 Répondre en citant
YEEEEEEEEEEESSSSSSSSSSSSSSS

Oyez, oyez, oyez,

Un nouveau Jim Harrison vient de sortir !!

C'est kiki est super content ?
c'est bibi.


bound bound
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Contenu Sponsorisé






MessageAujourd’hui à 11:15:43
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Le Carnet à spirales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com