Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Luna se disso6

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> REMUE-MÉNINGES -> Le Casse-Tête -> n°6
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lunatik
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2009
Messages: 107

MessageMer 09 Déc 2009, 21:00:45 Répondre en citant
Texte de 1 386 signes avec plein de P (enfin, quelques uns au moins...)


Prise de tête.

Putain ! J’ai jamais pu piffrer Noël. Je m’apprêtais à partir pour le taf et paf, reprise en pleine poire du scoop de l’année : c’est précisément ce soir que l’autre pantin de Papa Noël doit passer dans les pénates de tous les patelins de tous les pays de cette pitoyable planète de ploucs protozoaires. Parfaitement : pile poil ce soir. Pourtant, j’ai pas que ça à penser, moi, de remplir sa panse en plus de sa hotte.
Presto, je lui prépare : poulpe pané, pâtes aux peperonis, pavlova pêche-paprika, pain et pinard, ça ira bien. D’autant que pendant toute sa petite promenade il va picoler sec, papi, s’empiffrer de pâtisseries et rentrer poivré comme un polonais. Pathétique. Je pige trop tard pourquoi l’autre poufiasse de Mère Noël l’a plaqué précipitamment. C’est pas de tout repos de se le taper, le vieux poilu. Faut se pogner la popote, les poussières, la paperasse et puis la petite pipe vespérale en prime.
Nan, parole, se pacser avec un presque dieu, pour un simple lutin, même de ma trempe, c’est pas précisément le panard. Mais pas de pot pour ma pomme, à notre époque, sans diplômes spécifiques ni appuis, sans piston ni pot de vin, c’est ça ou pointer à l’anpe. Surtout quand on a les pieds plats, la peau prune et les portugaises en pointe.
Alors je laisse pisser, ma poule, je laisse pisser... pas la peine de pleurnicher, après tout c'est peut être pas si pire.
____________________
Ce qui n'est pas écrit n'existe pas...
[Haut]
Lunatik
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2009
Messages: 107

MessageMer 09 Déc 2009, 23:00:48 Répondre en citant
Ne vous fatiguez pas à chercher les alexandrins, y'en a pas.
Par contre, y'a les rimes, c'est déjà pas mal.



De la lâcheté d'un homme.

J’aurais préféré encaisser les beignes paternelles,
Jusqu’à voir des étoiles, jusqu’à chier des étincelles.
J’aurais été leur fruit - plutôt qu’un vulgaire noyau,
Délicieux et tendre, comme un baiser sous le manteau.
Je serais né aimé, enfant précieux plutôt qu’ordure,
S’il s’était vidé sans se barrer à toutes voilures,
La queue en étendard, le sang coupé au beaujolais.
Seule avec son ventre arrondi, poli comme un galet
A force de caresses, elle pleure de bonheur,
De rage ou bien d’angoisse … ce n’est qu’un détail mineur.
____________________
Ce qui n'est pas écrit n'existe pas...
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> REMUE-MÉNINGES -> Le Casse-Tête -> n°6 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com