Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
La lagune

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMer 29 Avr 2009, 15:04:25 Répondre en citant
Il est 8h du matin. Alexi Vanicek plie la carte et descend de sa voiture de location. Il a roulé toute la nuit depuis l'aéroport de Mérida. Face à lui, la lagune Chichancanab, un serpent de plus de dix kilomètres. Un lac d'eau ni douce, ni salée, dont le seul point d'accès est cette maison de gardien près de laquelle il vient de se garer.
Un homme d'une cinquantaine d'années sort:
Es privado, señor ! No se puede visitar el lago !
Alexi avait prévu de jouer le touriste. Mais si près du but, il est pressé. Il ouvre son coffre, en extrait une pelle et son Berreta:
– Laisse tomber, et contente-toi d'obéir. C'est quoi ton nom ?
– Juan Pondele, señor.
– Ok Juan, sors ton bateau, on va sur l'île.
– L'île ?
La isla blanca. On y va. Maintenant.
Juan hausse les épaules.
– Mon bateau est là, répond-il dans un anglais impeccable. On y sera dans une demi-heure.
Alexi agite le pistolet.
– Monte et rame.
Les avirons pénètrent dans l'eau calme de la lagune. Juan les manie en mouvements amples et réguliers. Le temps s'éternise. On a l'impression de ne pas avancer sur cette surface uniforme. Alexi s'impatiente. Encore un mètre. Et encore un. Le rameur poursuit sans fatigue.
Enfin, Alexi aperçoit l'île blanche... L'île de l'or ! Le trésor du Chichancanab !
Il est proche maintenant. Alexi remarque les carènes rongées qui encombrent la plage. Certaines ne sont plus que des coques de bois éventrées. D'autres portent encore des traces de peinture. Il n'est pas le premier...
– Tu en as emmené d'autres ici avant moi ? demande-t-il à Juan.
Mais celui-ci ne répond pas. Il navigue doucement pour éviter les épaves jusqu'à échouer l'embarcation sur la plage.
Alexi saute à terre. Il se dirige vers la butte à quelques dizaines de mètres devant lui. Elle est blanche, immaculée. Il a aperçu en son centre le trou. Il s'y précipite. Au fond, un peu de ce sable blanc, mais sous la surface, il y a quelque chose. Alexi tente de racler avec la pelle. En vain. Il s'agenouille, et dégage le tout à mains nus. Une grande surface de granit grêlé apparaît. Un dessin y est gravé. Alexi s'essuie le visage du revers de la main. Il frotte ses yeux qui le piquent. Il balaye encore. Le dessin. Des hommes au profil aztèque qui plongent dans un lac. Et des enfants nus qui en émergent. Qu'est-ce que ça signifie ?
Les mains d'Alexi le démangent maintenant. Elles sont irritées, rouges. Elles brûlent. Et ses yeux ! Ils lui font horriblement mal. Il crie, il ne se contrôle plus ! Alexi hurle. Alexi suffoque.

Juan a attendu. Lorsque les cris se sont tus, il a enlevé ses vêtements dans la barque. Puis il s'est dressé, nu dans le cimetière marin, et a plongé sans bruit dans la lagune.
Il nage maintenant, en silence, et chaque brasse l'éloigne un peu plus de l'île et de ses cadavres. Dans ce corps qui a 50 ans depuis 500 ans, Juan Ponce de León nage, et de temps en temps, sa bouche en respirant avale un peu de l'eau de la lagune. De l'eau de Jouvence. De l'or du Chichancanab.
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Chrysopale
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2009
Messages: 537
Localisation: Trop au nord... 'fait froid
Humeur du Jour: Fermé pour cause d'inventaire

MessageMar 23 Juin 2009, 19:45:33 Répondre en citant
C'est honteux que personne il a encore commenté ton texte Wil... surtout qu'il a gagné si je me souviens bien?
En tout cas, je me rappelle très bien avoir voté pour, et pour cause!

Dis, juste une question, pourquoi t'écris pas plus souvent?
____________________
Plus on pédale moins fort, moins on avance plus vite...

Il était un foie, deux reins, trois fois rien... minuscule terrien, ou pas grand chose...
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageMar 23 Juin 2009, 20:29:24 Répondre en citant
Chrysopale a écrit:
... surtout qu'il a gagné si je me souviens bien?
En tout cas, je me rappelle très bien avoir voté pour, et pour cause!

Euh, si je puis me permettre, je ne suis pas sûre que tout le monde comprenne bien de quoi tu causes, hin hin. Mr. Green
[Haut]
Chrysopale
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2009
Messages: 537
Localisation: Trop au nord... 'fait froid
Humeur du Jour: Fermé pour cause d'inventaire

MessageMar 23 Juin 2009, 20:35:49 Répondre en citant
Syane a écrit:
Chrysopale a écrit:
... surtout qu'il a gagné si je me souviens bien?
En tout cas, je me rappelle très bien avoir voté pour, et pour cause!

Euh, si je puis me permettre, je ne suis pas sûre que tout le monde comprenne bien de quoi tu causes, hin hin. Mr. Green

C'est pas grave, j'ai l'habitude qu'on comprenne pas ce que je cause... Mr. Green
____________________
Plus on pédale moins fort, moins on avance plus vite...

Il était un foie, deux reins, trois fois rien... minuscule terrien, ou pas grand chose...
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com