Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Question de visserie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMar 10 Juin 2008, 21:25:35 Répondre en citant
Question de visserie


Lorsqu'elle s'aperçut de sa maladresse, Soeur Garance eut un coup au coeur. Une maladresse ? Une énorme erreur ! Un épouvantable sacrilège, plutôt ! Elle travaillait depuis tant de semaines qu'elle mit son incroyable bévue sur le compte de la fatigue. Heureusement, la restauration était bientôt achevée. Seule la partie basse du premier tableau trahissait aujourd'hui encore à quel point le triptyque avait été en mauvais état: des couleurs affadies, une peinture écaillée par la chaleur de quatre cents étés, un vernis cataracteux... Tout ceci ne serait bientôt plus qu'un mauvais souvenir.
Mais inévitablement, l'effroyable bourde jurait sur le panneau gauche: on y apercevait très clairement une visseuse - une grosse visseuse orange sans fil - tenue de la main droite par un des soldats romains au premier-plan. Soeur Garance était au bord du malaise. Comment avait-elle pu ajouter un tel objet à l'oeuvre originale ? Où son esprit s'était-il égaré pour qu'elle se retrouve à dessiner une chose aussi insensée ?
Le siccatif n'ayant pas encore agi, il fallait en profiter pour corriger sans plus tarder cette aberration. Tenant un tampon de lin blanc, elle approchait sa main tremblante de la toile humide quand une voix dans son dos la fit sursauter:
-- Eh bien ma fille, je constate avec plaisir que votre travail est pratiquement terminé ! lança la mère supérieure.
En une fraction de seconde, Soeur Garance pressa le tampon sur la peinture fraîche et la visseuse anachronique fut immédiatement absorbée par le tissu. Seule subsista une tache informe qui pourrait sans peine être recouverte plus tard.
C'est le coeur battant et le rouge aux joues qu'elle se retourna vers la responsable du couvent:
-- Oui, ma mère, répondit-elle tendue. Encore une petite semaine et nous pourrons rendre son bien à l'archevêché.
-- Vous m'en voyez ravie, ponctua la vieille femme en dirigeant son regard presbyte vers le panneau central. C'est un merveilleux travail que vous êtes en train d'effectuer là.
Soeur Garance balbutia un remerciement et eut le plus grand mal à maîtriser une irrépressible envie de se plaquer contre le cadre gauche. Pendant une interminable minute, la mère supérieure détailla attentivement le Seigneur sur sa croix, puis prit enfin congé sur un bref hochement de tête.

#


Le soleil était déjà bas dans le ciel et on allait d'ici peu sonner les Vêpres. Le front soucieux, la mère supérieure s'accorda malgré tout quelques instants pour déambuler dans le large cloître qui bordait le jardin intérieur. Sa mémoire lui faisait défaut, et elle tentait vainement de se rappeler: quelle était donc le sens de ce fameux acronyme placardé au sommet de la croix du Seigneur ? Cum Abeus Sed Tergit Oratorio ? Non, ça ne collait pas. Cum Albis Semper Temporum Orbis peut-être ? Non, ce n'était pas ça non plus... Sa mémoire défaillante cherchait également sans succès la réponse à une autre question: Jésus avait-il été réellement attaché à la croix avec des vis cruciformes ??
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Démo
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 8 960
Humeur du Jour: Trop au lit pour être au Net

MessageMar 10 Juin 2008, 22:46:35 Répondre en citant
Smile

C'est marrant j'ai le sentiment d'avoir déjà lu ce texte ! pensif
____________________
Puisque j'te l'dis !
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMar 10 Juin 2008, 22:48:08 Répondre en citant
Démo a écrit:
Smile

C'est marrant j'ai le sentiment d'avoir déjà lu ce texte ! pensif


Ben c'est ce que je me suis dit en le postant, mais impossible de le retrouver sur le forum, d'où ce repostage (si, c'est français) pas de ma faute Si tu le retrouves, je vire celui-ci !
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageMer 11 Juin 2008, 06:48:13 Répondre en citant
Moi aussi j'avais un sentiment bizarre de déjà lu, et en fait j'ai compris pourquoi. Ce texte (de même que Chimie au rabais) a le même début que Tubulures : "lorsqu'elle s'aperçut de sa maladresse". Je suppose, Wil, que tu avais fait plusieurs essais pour le même concours ? Ou alors cette amorce t'avait tellement plu que tu l'as réutilisée inconsciemment ensuite..? (cette hypothèse me paraît farfelue mais comme tu ne savais pas ce que ça te rappelait... lol7: )

C'est intéressant en tout cas de voir trois versions à partir d'un même point de départ, chacune est vraiment différente des deux autres. Chimie au Rabais et Question de visserie chacun dans leur genre sont plus légers, plus comiques que Tubulures. J'ai une légère préférence pour ce dernier en raison du style d'écriture, parce qu'il me semble plus original avec son rebondissement surprenant en seconde partie. Ceci dit, j'aime bien aussi Question de visserie : bien ficelé, imagé avec précision, et drôle. Chimie au Rabais est franchement plus loufoque mais j'ai un curieux sentiment qu'il y "manque" quelque chose; je ne sais pas bien expliquer quoi, peut-être juste que la chute me paraît plus banale, plus plate, que dans les deux autres.
[Haut]
Margot
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 3 269
Localisation: salamandre au feu lovée
Humeur du Jour: miluji tě

MessageMer 11 Juin 2008, 08:11:05 Répondre en citant
J'ai une préférence aussi pour Tubulures que je trouve travaillé plus à l'épure. Question de goût : j'aime la sobriété et "l'abandon [des] complaisance[s]" dans l'écriture.

J'aime ces trois textes pour des raisons très différentes : Tubulures pour le style et l'épure, Question de visserie pour le motif religieux et Chimie au rabais pour son côté farfelu et très visuel : Marcel Marci, ce ne serait pas le petit frère de Marcel Marceau ? Smile
____________________
« Comprendre le monde comme une question » Milan Kundera
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMer 11 Juin 2008, 09:02:26 Répondre en citant
Oui, ces trois textes (quatre en fait, avec Passages nuageux à l'heure du repas) avaient été écrits pour un même concours imposants le fragment de phrase initiale "Lorsqu'elle s'aperçut de sa maladresse..." et une limite à 3000 caractères. Tubulures était arrivé 2ème, d'ailleurs. Passages nuageux avait été finaliste. Les deux autres s'étaient faits boulés. Non, en fait, même pas sûr que j'ai soumis Chimie au rabais... hein Flûte, me souviens même pas....

Sinon, Chimie au rabais me semble aussi être le moins abouti : pas vraiment de chute, une fin pas finie.
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
aubin
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 501
Localisation: ici et las

MessageDim 22 Juin 2008, 07:40:15 Répondre en citant
un très beau plat ( sans platitudes) bien servi ! du WK, quoi.
____________________

Je n'ai pas les moyens des passions qui m'agitent. PB8592
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com