Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
À la guerre comme à la guerre!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fleur de lune
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 403

MessageDim 30 Mar 2008, 21:50:36 Répondre en citant
Malbrough s’en va-t-en guerre…

Mironton, mironton mirontaine… Malbrough s’en va en guerre, ne sait quand reviendra…

Je ne sais pas pourquoi je me fredonnais cet air en me disant les paroles à l’interne mais le fait est que c’était ainsi. J’étais à préparer un fameux plateau de fins fromages, de pâtés aux poivres et au cognac, de feuilles de vignes farcies et j’avais à côté un plat méli-mélant les biscuits assaisonnés fait pour accueillir un tel festin afin que nous puissions nous régaler toute la nuit si nécessaire entre nos périodes de désir.

Mon mari est parti à l’étranger représenter nos forces armées pour des troubles qui sévissent dans les vieilles contrées. Il s’y est engagé de son propre chef, suivant son impulsion et ses idéaux.

Moi, mon idéal, c’est l’amour et mon impulsion, je m’en rends bien compte maintenant, c’est la baise. À la guerre comme à la guerre!

Ce soir j’ai dans mon lit un homme dont je ferai mon amant… d’un soir. Il ne m’oubliera jamais, ça je puis vous le dire! Quel homme a réussi à oublier mes étreintes?

Toute imbue de moi, de ma puissance sexuelle, je vaque à la cuisine en chemise vaporeuse et translucide qui dévoile mes rondeurs sans les rendre laides et je monte les bras chargés de victuailles pour me rendre à la chambre qui abritera nos ébats.

Cet homme, il se rit de l’armée, il se rit de tout en fait. C’est pourquoi je l’admire et que j’ai décidé de me donner à lui. Il ne se conforme à rien et je ressens que le plaisir sera intense avec lui.

Au moment où je pose le pied sur la dernière marche du haut de l'escalier que je gravissais en étant tout sourires, un cliquetis me fait me retourner… une clef tourne dans la serrure.

Ciel!! Mon mari!!

Je cours à la chambre et enjoins à mon presque amant de s’habiller et de fuir par la fenêtre. Ce qu’il fait à toutes jambes.

Pendant ce temps, je refais vivement le lit, me couche entre les draps, me sers une coupe de champagne et même si j’ai le bras tremblant, lorsque mon mari entre je lui dis en levant mon verre vers lui : « je t’attendais mon chéri… regarde, j’ai deviné ton retour et préparé tout ce que tu aimes déguster »…
[Haut]
aubin
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 501
Localisation: ici et las

MessageDim 30 Mar 2008, 22:47:51 Répondre en citant
pffff....
Comme si je n'étais pas assez misogyne comme ça.

Enfin sauf pour celles d'ici, dont fdl, trop longtemps absente.

Il faut vraiment que je cesse d'aller sauver le vieux continent à chaque guerre.
Et surtout les moulins.
____________________

Je n'ai pas les moyens des passions qui m'agitent. PB8592
[Haut]
Fleur de lune
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 403

MessageDim 30 Mar 2008, 22:58:04 Répondre en citant
Moulins à paroles ou moulins à vent?? :titi ilka2 ilka2
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com