Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Un rêve / Les Rêves
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> EN APARTÉ : PALABRES ET CAUSERIES -> La Plume à papote
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageVen 28 Mar 2008, 18:33:24 Répondre en citant
La nuit dernière j’ai fait un rêve vraiment bizarre, qui m’a occupé l’esprit toute la journée.
J’ai donc décidé de l’écrire, pour tenter d’avoir un recul, de m’en libérer un peu en quelque sorte.
J’ai eu des difficultés à le rédiger, notamment pour essayer de restituer le mieux possible les images, les sensations, les idées contenues dans ce rêve. Il est donc possible que ce récit paraisse anodin, sans intérêt et sans cette étrangeté que j‘ai fortement ressentie.
En tout cas, si je le poste c’est que bien sûr vos réactions m’intéresseront, de même que vos éventuelles propres expériences de rêves.



Au début, je me retrouve dans un environnement extérieur éblouissant, étincelant. Il n’y a pourtant pas de soleil, mais plutôt une réfraction lumineuse très forte sur un arrière-fond sombre. Un peu comme les éclats de luminosité qui se produisent lors des orages, ou juste après une tempête. En raison de cette lumière particulière, je ne distingue pas bien précisément les éléments du paysage. Et aussi il fait chaud, je ressens la chaleur.

En me forçant à regarder mieux autour de moi, je me rends compte qu’il s’agit d’un immense jardin complexe : avec des haies, des allées, des recoins, des bosquets très variés. Le tout est très géométrique, rangé, taillé, entretenu. A ce moment-là, je me trouve à l’entrée. Peu à peu en marchant, en observant, il me semble que c’est une sorte de labyrinthe, ce qui n‘apparaissait pas au début. Il y a toujours cette lumière, qui ne varie pas, étrangement. Je me dis que j’aurais dû prendre des lunettes de soleil, et quelques pas plus loin j’en trouve par terre, je les trouve moches mais je les mets quand même. A partir de là, j’éprouve des sentiments confus, mêlés d’une sorte d’appréhension et d’envie de voir plus loin; et puis je me demande ce que je fais là.

C'est plutôt calme et désert, mais tout à coup je sens une présence inhabituelle et familière à la fois. C’est une impression curieuse. C’est comme si cette personne avait surgi de nulle part, je ne l’ai pas sentie approcher. Je me retourne et je vois un homme que je ne connais pas mais qui me dit qu'il est en train de faire le même rêve que moi. Il ne dit rien d’autre. Juste "je fais le même rêve que toi". C’est comme ça que je réalise que je suis dans un rêve. Et ça me bouleverse, j’ai le sentiment d’être dans une sorte de guet-apens : je ne doute pas d’être en train de rêver mais j’ai quand même le sentiment d’être dans la réalité.
Le type en question ne ressemble à aucune de mes connaissances, ni à quelqu’un de célèbre par exemple. Il ne me rappelle rien du tout, en fait. Pourtant, il me semble qu’on se connaît. Pourquoi est-il là dans mon rêve ? Et comment peut-il rêver de la même chose en même temps ?
On continue de marcher, à quelques mètres de distance l’un de l’autre, je suis devant, lui me suit et parfois je me retourne pour voir ce qu’il fait.
Quand je m’arrête, il s’arrête aussi. Et soudain je comprends que c’est moi qui lui fais visiter mon rêve, c’est moi qui le guide en fait. Tout ça me retourne l'esprit et je ne sais plus comment réagir. Et lui aussi a l’air désorienté, simultanément.

Bref, on marche dans les petites allées en gravillons de ce jardin labyrinthique qui peu à peu devient une forêt, puis des collines sauvages. Ce n'est plus vraiment étonnant à mes yeux à ce moment-là parce que ce sont des choses auxquelles je pense qui apparaissent. Le labyrinthe me semblait un peu trop étouffant, complexe, alors j’ai changé de décor. Et puis le changement est discret, subtil et lent.
Ensuite je perds un peu cette espèce de contrôle. Littéralement même d‘abord, je fais une chute étonnante, de travers, comme si je glissais mais lentement et je tombe sans me faire aucun mal, comme si j’étais en apesanteur (sauf que normalement on ne tombe pas en apesanteur...).

Les lieux sont désertiques et pourtant on y sent des présences, qui me semblent surnaturelles sans que je sache déterminer de quelle sorte. Je dis à l’autre, qui reste muet, que bientôt nous les verrons.
On arrive alors en bas d’une colline, sur une sorte d’étendue très plate traversée par une route qui semble aller vers l’infini.
On aperçoit au loin une sorte de grande demeure, isolée et quelques silhouettes autour.
Je suis persuadée qu’il s’agit des présences que nous sentions.
Nous y allons, et j‘ai l‘impression de marcher pendant des heures.
Plus nous approchons, plus la maison me semble familière : j’ai tout bonnement l’impression que je vais m’y installer. Toutefois on la dirait tout droit sortie d’un conte fantastique, elle ne me semble absolument pas réelle, et j’ai de nouveau fortement conscience de rêver.
C’est une sorte de petit château, bleuté, avec des parois transparentes par endroits. Je reste convaincue que c’est un lieu où j’ai dû vivre et / ou que j'y vivrai.
Les silhouettes sont devenues des personnages. Ils et elles sont très élégamment vêtus, d’une autre époque, mais recouverts de poussière bleutée. J’ai l’impression qu’ils sont morts en fait, ils errent, en zigzags. A propos d'eux je n’ai aucune sensation de maîtriser l’histoire, au contraire. Il n’y a rien de morbide, malgré cela, je n’ai pas la sensation de cauchemarder, je suis plutôt heureuse avec une légère angoisse néanmoins.

Devant l’entrée, j’aperçois une pancarte où il est écrit en tout petit "annulation du séminaire de ce soir, reprise demain". Il y aussi des pots de miel. Et un tourne-disque 45 tours qui me rappelle celui que j’avais étant petite.
Mon compagnon de route passe tout du long par les mêmes états que moi. Je le sais même s’il continue de se taire.

On entre, en laissant derrière nous les personnes poussiéreuses. Dans l’entrée je fais face directement à un escalier qui descend, je constate qu’aucun ne monte alors qu’il y avait des étages vus de l’extérieur. Mais là, je ne me dis pas que c’est normal puisque c’est un rêve, au contraire je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche complètement.
L’angoisse augmente et je me réveille là-dessus.


Dernière édition par Syane le Sam 29 Mar 2008, 13:24:59; édité 1 fois
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageVen 28 Mar 2008, 23:26:41 Répondre en citant
Je n'y connais rien en interprétation de rêve, mais le lire me fait sentir une angoisse environnante.
En tout cas, cet homme qui t'accompagne, ça ne serait pas toi ? un autre toi ?que vous partagiez les mêmes visions, les mêmes sensations, est étrange, donc je me dis que c'est une autre partie de toi qui t'accompagnait.

L'escalier vers le bas est, pour moi, l'impression d'aller au fond de toi, vers ton moi, alors que le jardin labyrinthe est l'image que tu donnes à l'extérieur, les relations sociales. Après tu rentres chez toi.

Mais ce que tout ça veut dire pas de ma faute
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageVen 28 Mar 2008, 23:41:29 Répondre en citant
Mais tu vois, je n'étais pas angoissée tout du long, du tout; comme quoi c'est compliqué de restituer fidèlement ses rêves (en tout cas pour moi). D'ailleurs en relisant ce truc, je réalise que ça en rend très mal compte.
Bref, pas angoissant, je dirais même plutôt que c'était un rêve chouette à certains égards : des images belles surtout, une impression de ballade aussi dans des lieux qui ne correspondent pas du tout à mon quotidien urbain.
L'idée de l'autre "moi" m'a effleurée aussi.
Quant aux escaliers alors là... hein

J'y réfléchis encore.
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageSam 29 Mar 2008, 09:27:13 Répondre en citant
Mmmhhh.... Je n'y connais rien en interprétation des rêves, mais l'escalier, ce serait pas pour pouvoir monter à l'étage du dessus ? hein
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageSam 29 Mar 2008, 11:06:13 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:
Mmmhhh.... Je n'y connais rien en interprétation des rêves, mais l'escalier, ce serait pas pour pouvoir monter à l'étage du dessus ? hein

hein
Tu crois ?
Même quand il va vers le bas ?
M.C. Escher, sors du corps de Wiliam Kain.


(Euh, je n'attendais pas spécialement une interprétation analytique circonstanciée de ce rêve en le postant ici, hein... c'est pas non plus un cabinet de psy, il me semble; juste vos impressions personnelles, et aussi vos vécus oniriques.)
[Haut]
Nocel
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 423
Localisation: Paname city
Humeur du Jour: non, rien

MessageSam 29 Mar 2008, 12:00:32 Répondre en citant
Ouhla !

Moi, j'veux pas poster mon rêve idiot de ce matin !

Mais en effet, moi aussi, à un moment je faisais des rêves conscients que je pouvais moduler plus ou moins à ma guise... C'était très étrange !

Et alors ce matin, dernier rêve avant réveil définitif d'une nuit terriblement cahotique... là j'dormirai bien en fait, mais je gardes 2 monstresses.

Bref donc : il y avait plusieurs espèces de grands boucs qui cherchaient à emplafonner tout le monde (en particulier moi puisque j'étais dans mon rêve) . Mais on ne pouvait pas faire un geste sans que l'un d'eux ne déboule et cherche à nous pourchasser. Je n'ai aucune idée de qui est le on, mais yavait du monde.

M'enfin...
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageSam 29 Mar 2008, 13:09:43 Répondre en citant
Syane a écrit:
et aussi vos vécus oniriques


Puisque tu parles de vécu onirique, voici un rêve qui date du 4 mars, et que j'ai noté pour en parler à ma sophrologue.

Je me souviens rarement de mes rêves, en tout cas jamais ceux du premier sommeil, quand ça m'arrive, c'est que je me suis réveillé dans la nuit, puis plus tard je me suis rendormi. Là il m'est possible de me souvenir d'eux, mon sommeil étant plus léger certainement.


Un homme me propose de louer 2 appartements à lui, c'est un client de la boutique que je connais depuis longtemps, il a 2 studios juste à côté de la boutique.
Je n'en ai pas besoin mais je dis oui quand même.

J'en ai visité l'un et j'ai les clefs, mais pas le 2e car il ne les avait pas avec lui. Je n'ai aucun souvenir de l'intérieur de l'appart visité, ni à quoi il ressemble, ni l'étage ou le numéro.
Plus tard, je croise le proprio qui me félicite pour l'ajout que j'aurai fait, une sorte de vase ou bocal rempli de pierres en verre colorées, que ça fait très joli, mais je n'ai aucun souvenir de ce vase et encore moins que cela soit qui l'ait mis. En tout cas je note avec désagrément qu'il a les clefs et qu'il est rentré sans m'en parler dans ce studio.

Un autre jour, je souhaite aller dans cet appart mais je n'arrive pas à le retrouver, je me promène dans les étages en le cherchant, montant au fur et à mesure au gré des escaliers, sans succès.
A un étage, il y a un complexe sportif, salle de muscu, piscine.
Ailleurs, je vois l'entrée de bureaux avec des secrétaires qui travaillent, on dirait un grand cabinet d'avocat.
Plus haut, une grande librairie de bandes dessinées sur 2 niveaux et je me dis que c'est pratique pour moi d'avoir une librairie dans mon immeuble.

Je ne trouve toujours pas l'appart, arrivé tout en haut, je décide alors de recommencer du bas de l'immeuble.

En descendant, je vois 2 femmes qui se disputent, l'une est une black, avec un haut de maillot de bain, l'autre je ne sais pas, est habillée en tenue de ville.
Elles s'engueulent, se giflent, se battent, je m'arrête et les regarde sans intervenir.
Du monde autour, finalement quelqu'un les sépare.

Un type à l'air agressif m'interpelle, je crois qu'il va m'engueuler à cause de la bagarre, me taper dessus, mais en fait il m'entraîne et m'explique qu'il tient un stand et me propose de goûter à une terrine qu'il me montre, c'est un produit du terroir, de chez lui, du Lot.
Je lui précise "c'est une mousse de foie de volaille ?"
Il sourit.

Je vois le proprio et lui dit que finalement je ne prends pas le 2e appart dont je n'ai jamais eu les clefs. Il fait la gueule.
Réveil.



J'avais un sentiment mélangé de bien-être et de mal-être, qui s'alternaient.
Sinon, un autre très court fait le week-end dernier :


Je suis assis sur une chaise de dentiste, l'homme avec sa blouse blanche est penché sur ma bouche grand ouverte et m'explique que j'ai une aiguille de couture en argent plantée à l'intérieur de ma gencive du bas (pourquoi du bas ? lol7: ), entre deux dents, qui ne dépasse pas, et dont le haut est cassé.
Il m'explique qu'il faut l'enlever, que je ne peux rester avec cette aiguille dans la gencive et que ça ira mieux après.
Mais qu'il est obligé de m'enlever une dent et de m'ouvrir la gencive pour atteindre l'aiguille.
Et quand il se penche vers moi avec un instrument dans la main pour commencer l'opération, je me réveille lol2


Je n'ai aucune idée de ce que ça peut vouloir dire, ni le symbole de la dent ni celui de l'aiguille. pas de ma faute
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
aubin
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 501
Localisation: ici et las

MessageSam 29 Mar 2008, 19:59:36 Répondre en citant
Bluedream a écrit:
Je n'y connais rien en interprétation de rêve


Crois tu qu'il y ait qui que ce soit qui y connaisse quelque chose ?

Syane, je me demande si tu ne pourrais pas tirer une très belle nouvelle de ce rêve fabuleux.
____________________

Je n'ai pas les moyens des passions qui m'agitent. PB8592
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageDim 30 Mar 2008, 10:35:36 Répondre en citant
Merci Nocel et Blue d'avoir rapporté des extraits de vos rêves. Ils me semblent tordus, complexes et rigolos à la fois (n'y voyez aucune moquerie ou jugement) autant que les miens; c'est rassurant en quelque sorte..
C'est curieux aussi comme on se trouve souvent en conflit, ou pourchassés dans les rêves.

Les boucs symbolisent peut-être quelque chose ou quelqu'un qui t'oppresse en vrai ? Parce que je suppose, Nocel, que tu ne croises pas souvent des boucs dans la vie courante.
Cela dit, je me demande s'il faut toujours chercher de la symbolique dans chaque élément; ce qui rejoint un peu la remarque d'Aubin : qui peut vraiment décoder tous les recoins oniriques d'autrui ? est-ce précisément, scientifiquement viable ? Sans vouloir lancer un débat sans fin au sujet de la psychanalyse, j'en doute un peu personnellement, même si je reconnais bien sûr aisément que les rêves révèlent des tas de choses sur nos personnalités, mais bon.
Sinon Nocel ce que tu dis sur cette période de rêves conscients m'intéresse beaucoup, évidemment : est-ce que tu décidais avant de t'endormir de diriger tes rêves ou bien ça venait comme ça ? tu n'as plus jamais vécu cette expérience par la suite ?
Alors, du coup, je me suis un peu renseignée sur le rêve "lucide", notamment paraît-il qu'il se produit quand on a un sommeil léger, ou dit "paradoxal".

Blue, le premier rêve dont tu parles m'a frappée de par sa précision et tous ses détails. J'imagine qu'il est assez proche de certaines de tes préoccupations courantes réelles, en partie du moins, non ? Je pense notamment à la librairie..
L'autre chose qui ressort, je trouve, ce sont ces responsabilités diverses qui t'incombent sans que tu n'aies rien demandé, sans que tu ne sois directement impliqué (les locations, la bagarre pour laquelle le type t'engueulerait, le fait qu'il te demande de goûter aussi sa terrine). Bon j'avoue un grand éclat de rire sur ce passage insolite de la dégustation de terrine de foie de volaille Mr. Green ; et aussi à propos du rêve chez le dentiste, bien que je suppose que celui-ci était déplaisant. J'ai lu plusieurs fois que les rêves au sujet des dents, qui tombent, ou qui sont enlevées, seraient courants.
Au sujet du premier, qu'en a dit ta sophrologue, au fait ? Si question trop indiscrète, pardon, et tu zappes bien sûr. Idem pour les autres questions, d'ailleurs.

Quant à tirer une nouvelle de mon rêve, Aubin, c'est une idée pas bête à laquelle je n'avais pas encore pensé.
Honnêtement, je n'en sais rien. Pas sûr que j'en sois capable, à vrai dire.
Mais en tout cas si toi ça t'inspire, vas-y n'hésite pas. Smile
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageDim 30 Mar 2008, 12:45:31 Répondre en citant
Syane a écrit:
Merci Nocel et Blue d'avoir rapporté des extraits de vos rêves. Ils me semblent tordus, complexes et rigolos à la fois (n'y voyez aucune moquerie ou jugement) autant que les miens; c'est rassurant en quelque sorte..

je leur donne le même type de qualificatifs Wink

Citation:
Blue, le premier rêve dont tu parles m'a frappée de par sa précision et tous ses détails. J'imagine qu'il est assez proche de certaines de tes préoccupations courantes réelles, en partie du moins, non ? Je pense notamment à la librairie..
L'autre chose qui ressort, je trouve, ce sont ces responsabilités diverses qui t'incombent sans que tu n'aies rien demandé, sans que tu ne sois directement impliqué (les locations, la bagarre pour laquelle le type t'engueulerait, le fait qu'il te demande de goûter aussi sa terrine). Bon j'avoue un grand éclat de rire sur ce passage insolite de la dégustation de terrine de foie de volaille Mr. Green ; et aussi à propos du rêve chez le dentiste, bien que je suppose que celui-ci était déplaisant. J'ai lu plusieurs fois que les rêves au sujet des dents, qui tombent, ou qui sont enlevées, seraient courants.
Au sujet du premier, qu'en a dit ta sophrologue, au fait ? Si question trop indiscrète, pardon, et tu zappes bien sûr. Idem pour les autres questions, d'ailleurs.


Oui il était très clair dans mon souvenir et je me suis dépêché de le noter avant qu'il ne s'enfuit.
La librairie, le cabinet, et moi qui passe devant, oui bien sûr, mes déambulations ont un rapport avec ma situation pro.
Les responsabilités qui m'incombent ? Tiens je n'avais pas pensé à ça. Faut que j'y réfléchisse.
J'adore ce genre de détails qui parfois est disséminé dans un rêve. Pourquoi du foie de volaille ? lol7: comme si c'était important que cela soit et pas une autre terrine pas de ma faute
Je zappe oui Smile .

Pour les dents, oui, la symbolique est bien connue, mais j'ai oublié laquelle.
Mais c'est plus l'aiguille en argent qui m'étonne, je ne vois pas du tout ce qu'elle peut dire/représenter.
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageDim 30 Mar 2008, 13:30:26 Répondre en citant
Bluedream a écrit:

Mais c'est plus l'aiguille en argent qui m'étonne, je ne vois pas du tout ce qu'elle peut dire/représenter.

Tu as envie de te mettre à la haute-couture mais ne veux pas encore l'admettre. Voilà tout. Mr. Green


A l'intention de la question d'Aubin, j'ajoute un truc auquel je viens à peine de penser (très bizarrement, que ça me vienne à l'esprit "à retardement") : je travaille en ce moment sur un long récit dont un des thèmes principaux est le rêve.
Mais jamais je n'ai encore utilisé un de mes rêves pour l'alimenter.
[Haut]
Nocel
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 423
Localisation: Paname city
Humeur du Jour: non, rien

MessageDim 30 Mar 2008, 16:28:02 Répondre en citant
Ah ben c'est avec plaisir que je dirai mes prochains rêves également !

Mais je crois que les rêves en plus d'être un éxutoire à nos craites/désirs/ fantasmes etc... sont aussi une façon de revivre/revoir ce qui c'est passé dans la journée. Alors il ne faut pas systématiquement y chercher une conotation ou une explication...

L'un de mes tous premiers rêves récurents, c'était tout gamin, jem'en souviens encore suêr bien :
j'avais environ 7 ou 8 ans, j'étais chez ma grand mère, et il y avait un extra terrestre planqué derrière la téloche. J'étais terrifié et j'essayais de crier, mais mes cris ne sortaient pas, bloqués dans ma gorge. Un fort sentiment de panique and c°...

Un autre cauchemard duquel je me souviens, c'était à la campagne chez un copain avec qui on pèchait dans des lacs et rivières. On devait avoir dans les 10/11 ans. Le soir, j'ai rêvé qu'on pèchait et qu'on s'est retrouvé dans des chemins tortureux remplis de ronces et là un crocodile apparaït pour nous bouffer. Et je me suis retrouvé coincé dans un fort enchevêtrement de futaies... En fait au réveil, j'étais aggripé aux barreaux du lit...

Punaise, j'ai un tiroir bien rempli de rêves moi ! lol7:

Mais les rêves les plus courants, sont des rêves de labyrinthes divers ainsi que des rêves d'eau. Parfois aussi, je rêve que je joue dans l'équipe de France de foot ou de rugby, et dernièrement de basket !!! (pourtant je kiffe pas trop le basket...

Le dernier qui me vient à l'esprit, c'en est un où je suis au bord d'un plan d'eau qui se déversait après un petit barage dans une espèce de grande rivière. L'eau n'était pas profonde et il y avait plein de petits cailloux recouverts d'algues vertes. On devait aller (ou on voulait y aller) sur le rebord de ce (barage) pour s'y asseoir. Je garde le meilleur pour les filles : j'étais avec Sean Connery !!! lol7: !!!

M'enfin, j'ai beaucoup rêvé de chiens agressifs, une fois d'un zèbre relou (ça j'en avait parlé sur tasmes et Philou il en a fait ses choux gras) sur un parking de supermarché. Une fois, c'est un crocodile qui m'avait chopé le bras : la seule fois où j'ai vu mon sans couler dans un rêve.

Ah oui, une autre fois, j'ai rêve que j'étais assis avec chaipuki sur l'acroterre de mon ancien lycée, et subitement j'en suis tombé, comme dans le saut de l'ange. Je me suis arrêté de tomber arrivé à genre 1 ou 2 mètres du sol, où j'ai continué à descendre mais à une vitesse très lente... Arrivé à quelques cm du sol je me suis réveillé.


Oulala ! C'est fou tout ça. Mais j'en ai plein d'autres...

J'y reviendrai !
[Haut]
Nocel
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 423
Localisation: Paname city
Humeur du Jour: non, rien

MessageLun 31 Mar 2008, 11:20:19 Répondre en citant
Cette nuit, j'ai fait un rêve dont je n'étais même pas le héro ! Ca craint ! Je demande remboursement !

En plus, je n'ai réussi à en faire part qu'à partir du moment où j'en prenais conscience (de ce rêve)... Autant vous dire que j'ai vite inversé la tendance !

J'ai manipulé mon rêve pour que j'y ait une place ! Non mais ho !

Alors... ya des trucs qui m'échappent là, mais bon...

En gros : il s'agissait d'un acteur (je crois... enfin, inconnu chez moi) qui se mettait à faire de l'art : des toiles dont je n'ai pas vu la couleur. Et il cherchait désepérément à les exposer. Elles étaient posées à terre ce qui n'était pas très class.

Alors i a pris un tas de trucs pour faire tenir les petits sapins de noël : les croisillons là... Et il a cloué ses toiles à ces espèces de chassis... Ensuite il ne savait plus quoi en faire. C'est là où je l'ai trouvé franchement con le type et j'interviens.

Je lui dis qu'il lui suffit d'installer à la bonne hauteur des tasseaux sur les murs. Mais le souci c'était qu'il ne fallait pas faire de trous dans les murs. Mais oui ! il est mieux de les laisser par terre ces tableaux plustôt que de faire des trous dans les murs... oui... c'est cela...

J'instale donc des tous petits tasseaux... Et ça m'a saoulé. Alors, je me suis réveillé.

pfff.
Parfois, c'est nul les rêves.
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageLun 31 Mar 2008, 11:31:50 Répondre en citant
Nocel a écrit:
Cette nuit, j'ai fait un rêve dont je n'étais même pas le héro ! Ca craint ! Je demande remboursement !

En plus, je n'ai réussi à en faire part qu'à partir du moment où j'en prenais conscience (de ce rêve)... Autant vous dire que j'ai vite inversé la tendance !

J'ai manipulé mon rêve pour que j'y ait une place ! Non mais ho !

lol7: lol7:

Sérieusement, tu as eu conscience de ne pas être le personnage principal, alors tu as fait en sorte d'intervenir ?
Sinon, je le trouve moins farfelu/aventureux que les précédents, plus proche de la réalité concrète... Enfin sauf que laisser traîner des tableaux par terre en effet, ça ne se fait pas trop.
J'adore la fin : ça t'a saoulé alors tu te réveilles ! C'est plein de bon sens.
[Haut]
Nocel
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 423
Localisation: Paname city
Humeur du Jour: non, rien

MessageLun 31 Mar 2008, 11:33:17 Répondre en citant
En fait, j'ai pris conscience que je n'en faisais pas du tout parti... Et j'ai trouvé ça inadmissible. Alors je me suis incrusté ! lol7:
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageLun 31 Mar 2008, 11:36:01 Répondre en citant
Je fais souvent des rêves où je ne suis que spectatrice.
Mais ça ne me dérange pas, en général. J'ai juste l'impression d'être au cinéma dans ces cas-là. Smile
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageMar 01 Avr 2008, 07:24:53 Répondre en citant
Un rêve de cette nuit noté vite fait au saut du lit. Plutôt angoissant celui-ci pour le coup.

Je me trouve dans un hamac pour dormir, à l'intérieur d'une grande maison délabrée et dégueulasse, avec plein de pièces reliées entre elles par des espaces peu pratiques (escaliers en colimaçon, petits couloirs sinueux). Il y a d'autres gens qui vivent ici, et je constate que c'est un squatt. Une femme passe devant moi. Tout sourire, elle me dit que c'est absolument génial d'habiter ici. Je n'en suis pas convaincue du tout, il me semble au contraire que la situation n'est pas top.
J'essaye de dormir, dans le hamac donc, mais un bruit qui vient d'une porte d'entrée m'en empêche : je m'aperçois que quelqu'un de l'extérieur essaye de rentrer par effraction en forçant la serrure.
Là je flippe car la porte tient très mal, et je me dis qu'elle va céder. J'entreprends de regarder sous la porte, il y a un espace assez grand, on peut voir les pieds de la personne. Mon copain arrive à ce moment-ci, il me demande ce qui se passe quand on entend un bruit sourd de l'autre côté de cette porte : la personne qui voulait rentrer est tombée dans les pommes.
J'ouvre la porte et je vois que c'est un très vieux monsieur, évanoui; il tient une allumette, avec laquelle il tentait d'actionner la serrure, détail qui me paraît très louche. Je dis alors qu'il fait peut-être semblant d'être dans les vapes, qu'il vaut mieux refermer la porte et téléphoner aux pompiers d'abord. Le truc c'est qu'on arrive très mal à la refermer, je mets une espèce de gros tissu par-dessus, mais ça tient mal et je stresse complètement.
Là mon copain me dit qu'on n'a pas le temps de s'attarder à bricoler ça parce qu'il faut lire tout un tas de dépêches AFP à cause de nouvelles politiques importantes qui viennent de tomber. La nana du début revient, nous dit qu'elle a préparé des pâtes à la carbonara et elle nous demande si ça nous intéresse.
Je me réveille avec le sentiment d'être dans une situation inextricable.
[Haut]
Démo
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 8 960
Humeur du Jour: Trop au lit pour être au Net

MessageMar 01 Avr 2008, 07:52:40 Répondre en citant
Syane a écrit:

Je me réveille avec le sentiment d'être dans une situation inextricable.

Pourquoi ? T'aimes pas les pâtes Carbonara ?
T'es du style à trier les pâtes d'un côté et le parmesan de l'autre ?
____________________
Puisque j'te l'dis !
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageMar 01 Avr 2008, 08:03:30 Répondre en citant
Démo a écrit:
Syane a écrit:

Je me réveille avec le sentiment d'être dans une situation inextricable.

Pourquoi ? T'aimes pas les pâtes Carbonara ?
T'es du style à trier les pâtes d'un côté et le parmesan de l'autre ?

lol7:
Ce doit être ça, oui.
Ou le contraire, plutôt. Mr. Green
[Haut]
Nocel
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 423
Localisation: Paname city
Humeur du Jour: non, rien

MessageMar 01 Avr 2008, 09:05:56 Répondre en citant
Syane a écrit:
...Je me trouve ..., à l'intérieur d'une grande maison ..., avec plein de pièces reliées entre elles par des espaces peu pratiques (escaliers en colimaçon, petits couloirs sinueux)...


Alors ça ! Ca m'est arrivé un nombre de fois hallucinant !

Il y en a même un comme ça qui m'a "hanté" des nuits durants ! Si bien que j'ai fini par connaitre cet espèce de manoir urbain par coeur.
Visiblement j'y cherchais quelque chose... Mais les passages secrets, la lumière un peu bleu nuit... des escaliers à ne pas en finir... Le lieu parfait our une aventure de Scoobydoo ! lol7:

D'ailleurs à propos de tous ces rêves, il y a un livre de Lovecraft qui est tordu de chez tordu (ouais, on sait que Lovecraft c'est tordu, mais là, ça frise la déménce démentielle) c'est "La quête onirique de Kaddath l’inconnue " ... pfiou ... pour la amateurs du genre uniquement lol7:
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageMar 01 Avr 2008, 11:13:15 Répondre en citant
Syane a écrit:
elle a préparé des pâtes à la carbonara


tes pâtes à la carbonara valent bien ma terrine de foie de volaille lol7:
j'adore ces petits détails si précis...

en tout cas pas de souvenir de rêve cette nuit pour moi pas de ma faute
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
Nocel
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 423
Localisation: Paname city
Humeur du Jour: non, rien

MessageMar 01 Avr 2008, 11:16:34 Répondre en citant
Tiens ! Ca fait longtemps que j'ai pas fait une terrine !

Moi, j'aime bien y mettre des petits oignons grelots confits...
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageJeu 05 Juin 2008, 13:29:32 Répondre en citant
Ce n'est pas l'analyse du rêve qui m'intéresse – quoi que… - mais plus le côté "prémonitoire" inversé, enfin, on peut dire que c'est une coïncidence. Je ne sais pas.

Réveil ce matin à l'aube, avec un état d'esprit un peu angoissé, en sortant d'un cauchemar.
Lundi après-midi, rendez-vous avec un type m'ayant chargé d'un premier boulot que je sais bien fait, et j'y vais tout confiant dans le travail produit que je lui ai envoyé par email en fin de semaine dernière.
Petit regret sur place car il n'a toujours pas eu le temps de le lire, mais ses demandes de conseil sur d'autres dossiers qu'il me confie ne me laissent pas douter de mes capacités à remplir ce travail et de sa confiance en moi.

Pas de nouvelles de lui depuis… jusqu'à mon cauchemar de ce matin dont il ne me reste qu'un fragment :

Je le vois m'expliquant que mon travail ne lui convient pas du tout, que je n'ai pas parlé de ci, de ça et qu'il faut tout reprendre, que je n'ai pas abordé et discuté de telle chose.
Pourtant ce qu'il me demande d'ajouter n'a aucun intérêt et, au contraire, est contre-productif sur le résultat attendu. Je le sais parfaitement ayant plus d'expérience en la matière, mais bon, ça ne lui convient pas du tout.


Donc, réveil envahi par un sentiment d'angoisse, jusqu'à un changement de pensées. (pas de ma faute :titi )

Ce midi, email de sa part :

Cher Blue (oui nous avons un mode relationnel très cool Mr. Green ),

Voici mes brèves observations sur le projet XX, je trouve cela très bien.

Je te laisse reprendre ces observations sur ta dernière version suite aux réponses apportées par le client."


En clair, aucune correction de sa part, juste à incorporer les derniers éléments qu'il m'a donnés lundi. sunglasses

Je trouve étonnant d'avoir, dans mon sommeil, flippé sur un boulot que je savais de qualité. Et je trouve étonnant de l'avoir rêvé quelques heures avant d'avoir son avis.

C'est bizarre un cerveau quand même…
pensif
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
darkenpuce
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2006
Messages: 36

MessageLun 07 Juil 2008, 22:08:19 Répondre en citant
Quand j'étais petite, à chaque fois que je faisais un cauchemar, un homme apparaissait alors que je m'apprêtais à me faire dévorer, attaquer, disséquer, et j'en passe. Toujours le même. De taille moyenne, costaud, le crâne luisant (au point qu'il apportait un peu de lumière si j'étais dans une pièce sombre lol7:)... Je serais incapable de dire qui est ce bonhomme, et d'après mes souvenirs (source non fiable, donc), je ne l'identifiais pas non plus dans mes rêves. Mais pourtant, rien que par sa présence, il me rassurait. J'avais beau ne pas le connaître, c'était comme si pour une raison que j'ignore, il ne pouvait pas me vouloir du mal. C'était comme si mon père, par exemple, où une autre personne qui logiquement doit se charger de ma protection, venait me sauver. Il ne faisait rien, mais je me calmais et me réveillais.


Ca, c'était il y a une dizaine d'années.


Et maintenant ? Et bien depuis une petite poignée de semaine, un cauchemar qui revient, toujours le même, à quelques détails près. Je suis dans une grande salle, il y a beaucoup de gens. D'après l'aspect des gens, je dirais que je suis dans une université, sûrement dans le hall d'entrée. Au bout d'un certain temps, la salle se vide. Je commence par me dire qu'ils sont sûrement rentrés chez eux, où allés en cours. Mais le silence est si pesant, que je panique un petit peu. J'ouvre la fenêtre; dehors, la rue est animé. Mais cela ne me calme pas.

Et puis, un homme entre. Il s'approche de moi, les sourcils froncés. C'est de lui que je rêvais quand j'étais petite... Sauf que maintenant, il porte un couvre chef. Immédiatement, je suis rassurée. Il ne va rien m'arriver. Il continue à s'avancer, je l'attends. Et quand il est assez près de moi... il me flanque un coup. Je tombe.

Et là, systématiquement, je deviens spectatrice de la scène. Je me vois ouvrir les yeux et le regarder.

Il attend un instant, puis sa main s'envole. Un coup de poing, deux, trois... je ne les compte plus. Mon nez, mes arcades, mes lèvres, tout y passe. Mon visage n'est plus qu'un amas de sang poisseux, plus du tout indentifiable.
Et je tout ça si clairement... ses ongles qui s'enfoncent dans ma peau, le sang qui gicle...

J'assiste à ma propre mort, puis me réveille...




Merde, j'ai super peur.

23h10: J'veux pas aller dormiiir cry
[Haut]
Une Nouvelle Vie
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2006
Messages: 2 650
Humeur du Jour: Vivre, c'est ne pas se résigner - Camus

MessageLun 21 Juil 2008, 08:24:04 Répondre en citant
Voici environ une semaine , un rêve bizarre :

Je m'endormais gentillement après une journée de labeur passée à restaurer une pièce de ma maison. Je l'avais trouvée rose en achetant la maison et je désirais la peindre en blanc. Aussi tôt dit aussi tôt fait, rouleaux, pinceaux et peintures en tout genre selon les surfaces et zou ... tornade blanche.

Et lorsque je me reveillais le matin en allant profiter du travail accompli, horreur je retrouvais cette pièce totalement rose bonbon ... cry

J'ai bien un living à repeindre mais en grenat et gris ...

Mais d'où vient ce rêve hein
____________________
"Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d'un art." Baudelaire
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> EN APARTÉ : PALABRES ET CAUSERIES -> La Plume à papote Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com