Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
La verticalité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> EN APARTÉ : PALABRES ET CAUSERIES -> La Plume à papote
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageMer 31 Oct 2007, 12:11:36 Répondre en citant
La Verticalité c'est quoi au juste ?

A quoi ça sert, qu'est-ce que ça vous inspire, véhicule-t-elle quelque(s) chose(s) qui lui sont propres ?
Manifestement, les gens la préfèrent à l'horizontalité en général.
Pourtant elle est moins naturelle, non ?
Elle naît de l'horizon, et sans horizon pas de verticales, non ?
Pourquoi sublimer la verticalité comme ça ?
Etc.


Aïe encore un topic oblique, je le sens.
[Haut]
Une Nouvelle Vie
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2006
Messages: 2 650
Humeur du Jour: Vivre, c'est ne pas se résigner - Camus

MessageMer 31 Oct 2007, 12:17:22 Répondre en citant
Syane a écrit:
La Verticalité c'est quoi au juste ?

A quoi ça sert, qu'est-ce que ça vous inspire, véhicule-t-elle quelque(s) chose(s) qui lui sont propres ?
Manifestement, les gens la préfèrent à l'horizontalité en général.
Pourtant elle est moins naturelle, non ?
Elle naît de l'horizon, et sans horizon pas de verticales, non ?
Pourquoi sublimer la verticalité comme ça ?
Etc.


Aïe encore un topic oblique, je le sens.


pensif

Bon, Syane, je ne répondrai pas à cette question existentielle ..... j'ai pas encore assez de caféine dans le sang vu que j'évite en ce moment Mr. Green Et malheureusement, j'ai pas cent balles non plus .... pas de ma faute

Je serais plutôt tordue pour ma part whistle

kis
____________________
"Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d'un art." Baudelaire
[Haut]
Démo
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 8 960
Humeur du Jour: Trop au lit pour être au Net

MessageMer 31 Oct 2007, 14:02:25 Répondre en citant
Syane a écrit:
La Verticalité c'est quoi au juste ?



Si je te réponds "c'est une histoire à dormir debout", tu vas me rétorquer que je cède à la facilité, non?

T'es une fille facile, toi? Par hasard.
____________________
Puisque j'te l'dis !
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageMer 31 Oct 2007, 14:16:26 Répondre en citant
Ah, Syane !

J'y pensais récemment (sans rire). Je me disais qu’une ligne horizontale n’était pas une ligne mais plutôt une courbe, alors toutes les la verticalités formaient une espèce d'oursin : deux droites verticales ne sont pas parallèles, malgré tout ce que l'on peut en dire. Bref, pour tout ça, c'était midi à sa porte comme tout le reste.

En brefs, verticalité et horizontalité sont des concepts projetés par un point.

La raison pour laquelle je pensais à tout ça, c'est que j'étais près de la mer, au bord d'une falaise, et il y avait une barrière qui en empêchait l'accès. Et il se trouvait que là où j'étais assis, je voyais l'horizon au dessus de la barrière, et l'horizon était manifestement courbe par rapport à la barrière qui elle était sensée être droite (et qui ne l'était donc pas ).

En tant que marin (tonnerre de brest ), avec un sextant, je me sers de l'horizon à défaut d'avoir un repère vertical, et l'horizon est une prison circulaire, qui se déplace avec soi de jour en jour, jusqu'à ce que l'on atterrisse, et que les repères verticaux réapparaissent. Je me disais hier qu'il n'y avait rien de plus monotone qu'un paysage marin, quand on est planté au milieu, alors j'ai chanté :

Nous avons traversé des continents
Des Océans sans fin
Sur des radeaux tréssés de rêves
Et nous voici devant vivants,
Fils du soleils éblouissants,
La vie dans le reflet d'un glaive.

Et, ça m'a fait du bien.


Vous prendrez bien un autre laxatif ? En ce qui concerne le coté plus naturel de la verticale par rapport à l'horizontal, je dirai oui et non : ce qui est vivant tend à la verticalité (la plupart des plantes), et ce qui ne l'est pas (vivant, donc, il faut suivre, zut ! ) à l'horizontalité ( les montagnes qui s'écroulent ). Or le vivant et le non vivant sont tous les deux naturels.
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMer 31 Oct 2007, 15:58:50 Répondre en citant
Syane a écrit:
La Verticalité c'est quoi au juste ?
(...)


c'est quoi au juste ?
Par définition, c'est ce qui suit des lignes verticales, c'est-à-dire dirigées du haut vers le bas ou vice-versa, pour peu qu'on se tienne debout en disant ça.

A quoi ça sert ?
Ça sert à garder l'eau dans le verre, à planter des arbres comme il faut, à réussir des chateaux de cartes, ainsi qu'à plein d'autres choses toutes aussi merveilleuses les unes que les autres.
(la dernière en date fut l'idée qu'en suivant une verticale, on pourrait atteindre la lune. dont acte en 1969).

Qu'est-ce que ça vous inspire
Ça n'inspire rien, c'est un concept.

véhicule-t-elle quelque(s) chose(s) qui lui sont propres ?
Autant le rail horizontal peut véhiculer un train, autant un rail qui serait vertical aurait le plus grand mal à véhiculer quoi que ce soit, malgré les quelques amusements inventés par certains forains soucieux de sensibiliser les jeunes gens aux deux concepts: verticalité et chute.

Manifestement, les gens la préfèrent à l'horizontalité en général. Pourtant elle est moins naturelle, non ?
Si tout est stable horizontalement, tout tombe verticalement. La différence ne se situe donc pas sur un plan "naturel, pas naturel", mais sur l'incapacité notoire pour l'horizontalité à créer une compote de pommes, par exemple. Et les esprits chagrins qui me feraient remarquer qu'il existe de nos jours des compotes de pommes pas naturelles du tout voudront bien aller se faire voir.

Elle naît de l'horizon, et sans horizon pas de verticales, non ?
C'est même pire : sans la lettre "v", pas de verticalité non plus. Je te laisse une paire d'heures pour réfléchir à ce point crucial du raisonnement.

Pourquoi sublimer la verticalité comme ça ?
Les amateurs de compotes de pommes ne prendront même pas la peine d'écouter ta dernière question jusqu'au bout. Quant aux autres, ils sont encore en train de tenter l'écrasement de fruits avec une horizontale.

Sur ce, je te laisse, c'est l'heure de goûter.
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageMer 31 Oct 2007, 16:55:19 Répondre en citant
NOte, WK, que pour aller sur la lune, on a justement pas été tout droit, mais en cercles de plus en plus évasés, ce qui confirme une vision shadock de la physique : Plus on se rapproche moins, moins on s'éloigne plus. Ou inversement, selon l'humeur. Tout ça pour dire que l'on serait arrivé bien plus tôt sur la lune si il n'y avait pas cette stupide et sentimentale question du retour. hein

Sur le sujet à propos duquel de quoi il était question au débutement du fil, je tiens à préciser mon point de vue qui a pu sembler flou aux étourdis :


Une verticale est une droite, une horizontale est un cercle, ou une sphère, c'est selon.
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMer 31 Oct 2007, 16:59:31 Répondre en citant
Aladin a écrit:

Une verticale est une droite, une horizontale est un cercle, ou une sphère, c'est selon.


Non non, une vertical est un cercle aussi... Horizontale et verticale sont deux cercles perpendiculaires l'un à l'autre.
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Démo
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 8 960
Humeur du Jour: Trop au lit pour être au Net

MessageMer 31 Oct 2007, 17:02:11 Répondre en citant
Monsieur et madame Zontal ont une fille. Comment l'appellent-ils donc sachant qu'elle pourra être chanteuse pour premier ministre finissant?


Dans le même ordre d'idée, monsieur et madame Lorie ont un fils, comment est-ce qu'ils l'appellent ce p'tit trou du cul?
____________________
Puisque j'te l'dis !
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMer 31 Oct 2007, 17:04:47 Répondre en citant
Démo a écrit:
monsieur et madame Lorie ont un fils, comment est-ce qu'ils l'appellent ce p'tit trou du cul?


Endo ? Sad
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Démo
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 8 960
Humeur du Jour: Trop au lit pour être au Net

MessageMer 31 Oct 2007, 17:06:08 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:
Démo a écrit:
monsieur et madame Lorie ont un fils, comment est-ce qu'ils l'appellent ce p'tit trou du cul?


Endo ? Sad

Smile
Non, non, Lorie fils, tout simplement Mr. Green
____________________
Puisque j'te l'dis !
[Haut]
Wiliam
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2006
Messages: 2 909
Humeur du Jour: snesl by te modré z nebe

MessageMer 31 Oct 2007, 17:07:33 Répondre en citant
Démo a écrit:
wiliam kain a écrit:
Démo a écrit:
monsieur et madame Lorie ont un fils, comment est-ce qu'ils l'appellent ce p'tit trou du cul?


Endo ? Sad

Smile
Non, non, Lorie fils, tout simplement Mr. Green

Ça aurait pu être Culaire, nan ?
____________________
A bas les poux ! Vive René Coty !
[Haut]
Démo
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 8 960
Humeur du Jour: Trop au lit pour être au Net

MessageMer 31 Oct 2007, 17:09:24 Répondre en citant
wiliam kain a écrit:
Démo a écrit:
wiliam kain a écrit:
Démo a écrit:
monsieur et madame Lorie ont un fils, comment est-ce qu'ils l'appellent ce p'tit trou du cul?


Endo ? Sad

Smile
Non, non, Lorie fils, tout simplement Mr. Green

Ça aurait pu être Culaire, nan ?


Ha oui, comme le fils Geulant. Enfin, lui c'est Culaire-Derien.
____________________
Puisque j'te l'dis !
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageJeu 01 Nov 2007, 10:47:07 Répondre en citant
Démo a écrit:
Si je te réponds "c'est une histoire à dormir debout", tu vas me rétorquer que je cède à la facilité, non?


Non.
Je pense que tu utilises une expression idiomatique pour faire passer une pensée très intelligente que tu souhaites laisser dans l'ombre du mystère inqualifiable qui te caractérise.
Je ne rétorque rien.

Démo a écrit:
T'es une fille facile, toi? Par hasard.


Non.
Je pense que tu concèderas quand même que cette question est limite bancale.
Les hasards sont des vues de l'esprit, tout comme les verticales.



Aladin a écrit:
Vous prendrez bien un autre laxatif ?


Oui.

Aladin je cherche où contester ta démonstration dans son ensemble et je ne trouve pas. J’en suis pratiquement sur le point de t’offrir ce topic tant ta réponse m’enchante (ou comment me débarrasser avec un air nonchalant et reconnaissant d’un sujet trop compliqué pour moi).

Je ne peux qu’ajouter naïvement que la verticalité est un concept dont la richesse d’inspiration envahit la littérature, la poésie surtout. Reste à citer des auteurs et des extraits, exercice qui me répugne. Mais ce n’est pas une bonne raison, aussi envers et contre tout et d’abord contre moi-même, je chercherai.

En attendant, au passage je mets de côté cette perle de ton cru : "l'horizon est une prison circulaire". Sublime, époustouflant, quasi transcendentalement immanent.



wiliam kain a écrit:
Sur ce, je te laisse, c'est l'heure de goûter.


Merci, et d’abord parce que voilà des années que j’ai perdu la notion du goûter ou du quatre heures. En Belgique je crois qu’ils ont une autre formule pour désigner cette cérémonie, formule que j’ai oubliée. En revanche, je me souviens avec une frémissante émotion du rituel en question quand, petits, nous revenions de la plage en sautillant , salés et sablés ; certains préparaient du tapioca qui colle, d’autres des tartines de nutella ou de confitures d’abricot maison.
Ce souvenir a l’air complètement niais et pagnolesque comme ça, mais j’assume, et j’écrase une larme, plouf. En fait une larme écrasée reste silencieuse tout comme celle qui roule.

Je dois aussi dire que ta vision de la verticalité me semble intéressante, voire tout à fait juste, en conséquence j’ai presque envie d’y adhérer totalement et gratuitement.

Sauf à propos de la condition de se tenir debout pour percevoir la verticalité, de la trajectoire expéditive vers la Lune, de l’impact du concept de verticalité, du rail ferroviaire et de la stricte horizontalité de la compote, à part ça tout ce que tu racontes me paraît vrai.

Un jour dans une ville européenne du sud très vallonnée et où circulent des trams (avec des rails en dessous), Spiderman descend le long d’un immeuble du XIXème siècle qui, de vertical, devient évidemment horizontal.
C’est la nuit et la lune se situe à un angle d’environ 30°.
Spiderman saute sur un tram, vertical donc, il s’y accroche facilement tandis que le véhicule entame l’ascension d’une ruelle étroite où du linge pend aux fenêtres. Spiderman, qui reste lucide, s’aperçoit que la trajectoire s’horizontalise de plus en plus, la pente étant très abrupte, tandis que le linge conserve la même orientation tout du long.
Tout à coup, il entend un cri venant de l’intérieur du wagon, alors, toujours prompt à aider les humains, il saute à l’intérieur et voit une pauvre femme dont le sac de pommes vient de lâcher sous le choc de l’ascension brutale du tram. Toutes ses pommes ont roulé dans un coin du compartiment et forment un amas mi-rond mi-cubique, certaines étant écrasées contre la paroi et sur le sol.

Conclusion de la chute : la compote s’est réalisée en trois dimensions, sans qu’aucune des trois ne prévale sur les autres.
Donc tes amateurs, comme leur nom l’indique d‘ailleurs, ne sont pas des pros.
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageJeu 01 Nov 2007, 13:43:00 Répondre en citant
UNV a écrit:
pensif

Bon, Syane, je ne répondrai pas à cette question existentielle ..... j'ai pas encore assez de caféine dans le sang vu que j'évite en ce moment Mr. Green Et malheureusement, j'ai pas cent balles non plus .... pas de ma faute

Je serais plutôt tordue pour ma part whistle

kis


Bon, UNV, j’ai pris le temps de cheminer entre le répondre et le ne pas répondre à ce qui est une non-réponse par excellence.
Considère que je ne réponds pas, si tu veux. En plus tu n’as pas cent balles eh ben, dis, uhm c’est pas la joie. Cela dit, en 20 jours de suppression de clopes, tu les obtiens. Ou plutôt tu ne les dépenses pas.

Certaines questions ne sont-elles pas qualifiées d’existentielles que par commodité empirique de la fuite de réponse ?
Il semble que toute question soit existentielle, à la base.
Cet adjectif accolé est tout sauf logique, il est tautologique. Même si on évoquait la tour de Pise ou le phallus, on ne toucherait pas le plancher des vaches de la verticalité.

Tout le monde est tordu, la psychologie humaine est tordue, le monde est tordu, le rideau est actuellement tordu sur la poignée de la vitre. Ce sont les courbes et les enchevêtrements qui dominent, les horizontales et les verticales n’ont qu’à bien se tenir dans ce fatras. Mais elles en sont les piliers, les axes, abscisses et ordonnées.

Je crois que la verticalité est avant tout à l'intérieur, stylistiquement ou pas.
?
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageJeu 01 Nov 2007, 14:07:06 Répondre en citant
Citation:
Je crois que la verticalité est avant tout à l'intérieur, stylistiquement ou pas.
?

lol7:
Oui, mais en lisant ce genre de chose, je me demande, si, si tu avais commencé ton paragraphe du départ par un autre mot, tu ne serais pas arrivée à une conclusion absolument inverse. MMMmmm ?

Petite chafouine, va.

tongue:
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageJeu 01 Nov 2007, 14:12:59 Répondre en citant
Aladin a écrit:
Citation:
Je crois que la verticalité est avant tout à l'intérieur, stylistiquement ou pas.
?

lol7:
Oui, mais en lisant ce genre de chose, je me demande, si, si tu avais commencé ton paragraphe du départ par un autre mot, tu ne serais pas arrivée à une conclusion absolument inverse. MMMmmm ?

Petite chafouine, va.

tongue:


Non, non pas du tout précisément je ne me sens pas dans le rôle d'Antigone ou d'un sophiste - merci du crédit que tu accordes à mes réflexions, à ce propos. si je n'avais pas l'ego au niveau zéro en ce moment je te collerais un uppercut direct Mr. Green .
Mais j'avoue que ce sujet me fait peur, justement parce qu'il me semble plus intériorisé / externalisable que beaucoup d'autres.

Chafouine toi-même, je ne te hais point.
Shocked
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> EN APARTÉ : PALABRES ET CAUSERIES -> La Plume à papote Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com