Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Le panier de fraises

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
palm soul
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2006
Messages: 53

MessageDim 16 Sep 2007, 16:56:48 Répondre en citant


- Tenez ma douce bergère, elles sont pour vous.

- Des fraises ?... Vous êtes bien brave mon ami, et soyez sûr que j'en suis flattée. Toutefois ma stupéfaction ne saurait noyer quelque inquitétude que ne m'aurait guère inspiré un bouquet de fleurs !

- Dites-moi tout ! Je suis prêt à écouter le moindre de vos griefs... Toujours je saurai me montrer digne à votre égard.

- Eh bien soit... Sachez donc que votre panier de fraises m'inspire méfiance... Mon éducation m'apprit très tôt que les hommes ne pouvaient prou dompter leurs coupables et fripons desseins intérieurs à la simple vue d'une femme innocente !

- Vous m'en voyez navré de m'être montré si cavalier.... J'acquiesce, et ne tiens nullement à vous dissimuler plus longtemps mes fougueux sentiments... Tant de lunes que je parcoure ces sentiers vallonés et accidentés, affrontant dragons redoutables et vils gueux pour les empêcher de vous dérober à mon regard...

- Je vous en prie.... ("jevousenprie! jevousenprie" s'écrie l'espiègle perroquet de la bergère)... Tais-toi Kiki !

- Pardonnez les soubresauts de mon coeur aveuglé... Je m'incline et me retire en maudit pour méditer dans une nuit sans étoiles... Mais avant ma retraite définitive, permettez-moi de vous exprimer ma gratitude pour avoir offert à Kiki vos bonnes et généreuses mains qui, je n'en doute aucunement un instant, le sauveront d'un funeste destin tel qu'en fut victime le gallinacé Kiki du Seigneur Lochet...

- Attendez preux chevalier, ne partez pas... Vous ne m'importunez point mon brave. Bien que maladroit, la noble générosité de votre geste me touche....
Un gage sera votre peine. Si vous m'apportez des cerises, je préparerai un gâteau et vous offrirai hospitalité...

- Mon dieu, gente damoiselle, croyez bien en mon allégeance et ma détermination dans cette quête que vous et votre fidèle compagnon à plumes prénommé Kiki, me confiez. Et bien que la saison ne soit plus opportune, nous ne succomberons point à la facilité d'acheter ces nobles fruits auprès de quelque marchand ambulant.
Nous tâcherons en conséquence, moi et mon brave destrier Kokanasson, de ne point vous décevoir... Jusque dans les contrées les plus reculées, nous iront cueillir les plus charnus et juteux de ces petits fruits rouges gorgés de plaisirs gustatifs.

- Ne vous donnez point tant de peine mon preux chevalier... Votre dévouement m'émeut et me trouble... Veuillez d'abord vous accorder une trêve méritée. Je vous invite à partager ce modeste déjeuner en ma compagnie.

- La Colère Suprême des Cieux ne saurait m'empêcher d'accepter votre invitation !
____________________
Laurent de son état.
[Haut]
Syane
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2007
Messages: 3 817

MessageLun 17 Sep 2007, 11:25:16 Répondre en citant
A mon stupidissime avis, je n'ai pas bien attrapé toutes les subtilités fines de l'histoire.

C'est du fin' amor ?
Que deviennent les fraises ?
Pourquoi la damoiselle préfère-t-elle les cerises ?
Serait-ce des vraies cerises ?
De quel gabarit ?
Pourquoi ne font-ils pas un mechoui de Kiki ?
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com