Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Quel regard sur les écrivains qui ont dépassé les limites?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Le Carnet à spirales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bulles de Nuit
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2005
Messages: 3 402
Localisation: Paris
Humeur du Jour: Collection Berardo

MessageMar 13 Mar 2007, 11:52:04 Répondre en citant
La lecture d'une interview d'une philosophe dans le "Charlie-Hebdo" de cette semaine me pose problème.

Quel regard porter sur les écrivains qui ont dans leur oeuvre ou dans leur vie publique soutenu des idéologies totalitaires et barbares, de la fascination pour le nazisme ou le soutien explicite au communisme stalinien, le militantisme antisémite, raciste?

Peut-on réduire l'oeuvre entière d'un écrivain à son positionnement politique? Doit-on exclure du champ d'étude les oeuvres problématiques et les ignorer pour se concentrer sur les oeuvres qui ne font pas débat? Comme par exemple Céline et son "Voyages au bout de la Nuit" qui est incontestablement un chef-d'oeuvre? Que penser de Jean Genet? Doit on exclure de la réflexion épistemologique l'oeuvre de Heidegger parce qu'il a soutenu le nazisme?

Est-ce réellement procéder à une mise en doute de la pensée que de critiquer ce type d'engagement? L'artiste doit-il être infaillible?
____________________
Ha ! très grand arbre du langage peuplé d'oracles, de maximes et murmurant murmure d'aveugle-né dans les quinconces du savoir...
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageMar 13 Mar 2007, 12:33:54 Répondre en citant
Bulles de Nuit a écrit:

Est-ce réellement procéder à une mise en doute de la pensée que de critiquer ce type d'engagement? L'artiste doit-il être infaillible?


Humm. Personnellement, je prends l’œuvre telle qu’elle est, sans me soucier de qui est l’écrivain, quelle a été sa vie, ni quelles ont été ses pensées. Soit l’œuvre me plait, soit non : c’est le seul critère littéraire que je retiens.
Après, si on idéalise un auteur, on peut être déçu par le personnage que l’on découvre, si on s’y est intéressé. Mais ça n’enlève rien à l’œuvre ( Et même un livre nauséabond peut être un grand livre. ) (as-tu lu le dernier Goncourt ? Fascinant, et très nauséabond. Génial. )
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Bulles de Nuit
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2005
Messages: 3 402
Localisation: Paris
Humeur du Jour: Collection Berardo

MessageMar 13 Mar 2007, 15:19:53 Répondre en citant
Aladin a écrit:
Bulles de Nuit a écrit:

Est-ce réellement procéder à une mise en doute de la pensée que de critiquer ce type d'engagement? L'artiste doit-il être infaillible?


Humm. Personnellement, je prends l’œuvre telle qu’elle est, sans me soucier de qui est l’écrivain, quelle a été sa vie, ni quelles ont été ses pensées. Soit l’œuvre me plait, soit non : c’est le seul critère littéraire que je retiens.
Après, si on idéalise un auteur, on peut être déçu par le personnage que l’on découvre, si on s’y est intéressé. Mais ça n’enlève rien à l’œuvre ( Et même un livre nauséabond peut être un grand livre. ) (as-tu lu le dernier Goncourt ? Fascinant, et très nauséabond. Génial. )


Indépendamment de la vie publique, comment caractériser l'oeuvre? Si juste une partie de l'oeuvre est problématique, cela change-t-il ton regard sur l'ensemble de l'oeuvre, sur l'écrivain? Te méfies-tu ensuite davantage de l'écrivain, ne vas tu pas rechercher des signes annonciateurs dans les oeuvres précédentes?
____________________
Ha ! très grand arbre du langage peuplé d'oracles, de maximes et murmurant murmure d'aveugle-né dans les quinconces du savoir...
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageMar 13 Mar 2007, 16:12:43 Répondre en citant
Bulles de Nuit a écrit:


Indépendamment de la vie publique, comment caractériser l'oeuvre? Si juste une partie de l'oeuvre est problématique, cela change-t-il ton regard sur l'ensemble de l'oeuvre, sur l'écrivain? Te méfies-tu ensuite davantage de l'écrivain, ne vas tu pas rechercher des signes annonciateurs dans les oeuvres précédentes?



Oui, effectivement, je pense que le regard change un peu, l'attention soit plus aiguisée vis à vis de certaines choses. Mais, par exemple,pour parler de Celine (qui est, en France, l'exemple même de l'écrivain célèbre ayant eu des propos ignobles ) s'il est encore célèbre actuellement, c'est que son talent est suffisamment immense pour justifer sa lecture, malgré tout.
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageMar 13 Mar 2007, 17:26:14 Répondre en citant
Aladin a écrit:
Bulles de Nuit a écrit:


Indépendamment de la vie publique, comment caractériser l'oeuvre? Si juste une partie de l'oeuvre est problématique, cela change-t-il ton regard sur l'ensemble de l'oeuvre, sur l'écrivain? Te méfies-tu ensuite davantage de l'écrivain, ne vas tu pas rechercher des signes annonciateurs dans les oeuvres précédentes?



Oui, effectivement, je pense que le regard change un peu, l'attention soit plus aiguisée vis à vis de certaines choses. Mais, par exemple,pour parler de Celine (qui est, en France, l'exemple même de l'écrivain célèbre ayant eu des propos ignobles ) s'il est encore célèbre actuellement, c'est que son talent est suffisamment immense pour justifer sa lecture, malgré tout.


Oups, là je n'ai pas le temps mais effectivement je pense qu'il faut différencier l'oeuvre de la personne, l'un pouvant être géantissime à la Céline et méprisable en humain.
J'ai lu il y a longtemps un passage magnifique de Rebatet, autre écrivain collabo très actif, sur ce qu'il a ressenti pendant ce qu'il croyait être sa dernière nuit avant la guillotine. Magnifique au milieu d'un ramassis d'immondis.

Autre exemple, Maurice G. Dantec que tu apprécies beau matelot je crois, ses dérives extrêmistes m'ont fortement déplu, et ses interviews sans quitter ses lunettes noires sont agaçantes, mais ses premiers livres m'ont enchanté (l'avant-dernier je n'ai rien compris, Villa quelque chose, alors j'ai zappé le dernier).

Histoire de faire le pointilleux : doit-on apprécier plus un artiste engagé dans une oeuvre à laquelle on tient, même si son talent n'est pas terrible ? Tous ces artistes qui s'engagent politiquement, par exemple,...

arg... à plus
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
Aladin
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2005
Messages: 2 176
Humeur du Jour: In Cauda venenum

MessageMar 13 Mar 2007, 17:33:12 Répondre en citant
Bluedream a écrit:


Autre exemple, Maurice G. Dantec que tu apprécies beau matelot je crois, ses dérives extrêmistes m'ont fortement déplu, et ses interviews sans quitter ses lunettes noires sont agaçantes, mais ses premiers livres m'ont enchanté (l'avant-dernier je n'ai rien compris, Villa quelque chose, alors j'ai zappé le dernier).


AH, Dantec ! Dantesque. Pareil que toi, les derniers sont imbitables. Excès de drogue ? mais absolument fascinants, toutefois, un tel degré de... folie. Dans quel univers cet homme habite il ? il n'y a rien de comparable je crois. (il vient d'en sortir un autre, il m'a suffit de le feuilleter deux minutes chez le libraire pour me rendre compte qu'il ne s'arrange pas ).
Bah, comme je dis, je m'en fiche un peu de ce qu'il est, pourvu que ses oeuvres (ou ses premiers livres, dans le cas de dantec ) me plaisent.
calins
____________________
Entrer en soi-même, c'est découvrir la subversion
[Haut]
Démo
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 8 960
Humeur du Jour: Trop au lit pour être au Net

MessageMar 13 Mar 2007, 17:55:22 Répondre en citant
Je me demande si Bulles n'a pas ouvert ce topic parce qu'il voulait lire l'Henri IV de Bayrou mais qu'il a des remords à parcourir les pages d'un extremiste du centre! pensif
____________________
Puisque j'te l'dis !
[Haut]
j'suis pas las
Invité

Hors ligne




MessageSam 24 Mar 2007, 16:13:57 Répondre en citant
Bulles de Nuit a écrit:
La lecture d'une interview d'une philosophe dans le "Charlie-Hebdo" de cette semaine me pose problème.

Quel regard porter sur les écrivains qui ont dans leur oeuvre ou dans leur vie publique soutenu des idéologies totalitaires et barbares, de la fascination pour le nazisme ou le soutien explicite au communisme stalinien, le militantisme antisémite, raciste?

Peut-on réduire l'oeuvre entière d'un écrivain à son positionnement politique? Doit-on exclure du champ d'étude les oeuvres problématiques et les ignorer pour se concentrer sur les oeuvres qui ne font pas débat? Comme par exemple Céline et son "Voyages au bout de la Nuit" qui est incontestablement un chef-d'oeuvre? Que penser de Jean Genet? Doit on exclure de la réflexion épistemologique l'oeuvre de Heidegger parce qu'il a soutenu le nazisme?

Est-ce réellement procéder à une mise en doute de la pensée que de critiquer ce type d'engagement? L'artiste doit-il être infaillible?


l'artiste EST une faille justement , et dans cet aspect de ressenti , il expose ce que tous nous vivons ou voudrions vivre .
pourquoi lui en demander plus ? grrr c'est déjà extraordinaire de pouvoir profiter du talent de l'auteur pour vivre par procuration ou pour pouvoir poser des mots sur des sentiments et sensations personnelles !

si il désire s'engager et s'exprimer sur des sujets qui le préoccupent : libre à lui !
mais , c'est une faute que de lui imposer d'avoir un avis sur tout et n'importe quoi !
perso , je dissocie totalement les deux
foutons leurs la paix et laissons les écrire .... MERDALAFIN !!! fete
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Le Carnet à spirales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com