Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Le papillon d'O

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
AmeStramGram
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2006
Messages: 18
Humeur du Jour: Le Coeur en Atout

MessageDim 12 Nov 2006, 19:02:03 Répondre en citant
Le temps était humide et maussade comme souvent en novembre et passer 5 heures dans un train ne me disais rien surtout dans un corail, mais pour aller à Strasbourg c’est encore ce que j’avais trouvé de plus rapide, bah j’en profiterais pour lire et rêvasser il y avait si longtemps que je ne m’étais pas accordée une pause songeuse…

Le train était entré en gare et je ne m’étais pas mise devant le wagon réservé comme d’habitude, préférant me chercher une place à ma convenance..

Heureusement la ligne n’était pas trop fréquentée et c’est facilement que je trouvais un compartiment vide, le temps de jeter ma veste sur la banquette d’en face, mon regard fut surprit par un beau papillon bleu qui apeuré par mon geste se mit à virevolter et vint se poser sur mon épaule…

Je crois que c’est à ce moment la qu’elle est entrée, pas encore remise de mon émotion permière je me trouvais nez à nez avec une deuxième…belle, les cheveux longs et bruns comme ses yeux, elle me lança un timide je peux ? Montrant du doigt ma veste que je m’empressais d’enlever en murmurant un oui oui bien sur !

Elle était assise en face de moi et je ne savais pas quoi faire pour masquer mon trouble..

« Heu vous avez un papillon sur votre épaule ! »

Oui je sais…. c’est mon ami on vient de s’adopter dis-je en souriant…

« Il me semble vous avoir déjà rencontrée. »

J’avais le même sentiment, j’avais beau chercher, je ne me souvenais pas….

Vous portez toujours le même parfum…Pourquoi avais-je dit cela ? La situation devenait de plus en plus étrange et embarrassante…

Elle croisa ses jambes, se passa la main dans les cheveux en regardant par la fenêtre….
Elle portait un tailleur jupe plutôt sombre et l’entrebaillement de son chemisier blanc laissait deviner une dentelle de la même couleur…l’air perdu le même que le mien…

Dans son silence je devinais son corps, je le caressais du regard, imaginant ma bouche sur la sienne, mes mains entre ses cuisses, j’avais envie de sa peau, de la déshabiller de chaleur, je laissais voyager mon désir d’elle des yeux comme le paysage qui défilait paisiblement devant nous…

Elle m’adressa encore un sourire à quoi pensait- elle ?

« Le papillon il est sur mon épaule, c’est mon ami aussi ! »

Il a quelque chose à nous dire, lui nous connaît, il veut retrouver le chemin perdu…

De nouveau un long silence nous rapprochait dans quelle histoire l’avais je rencontrée ? Le papillon s’était posé sur la fenêtre et nous étions captivées par le battement de ses ailes si bleues, nous étions ailleurs dans l’instant…

Nous arrivons à Mulhouse c’est la que je descends dit-elle, je l’avais à peine entendue , je ne voulais pas que le voyage se termine…

Je crois que nous nous sommes aimées…la bas..

Elle se leva stupéfaite et génée par mes parole…. son regard dans le mien, tout me paraissait si décalé…si étrangement vécu…

« Il faut que je te donne la lettre ! »

Quelle lettre ?

« Je dois descendre, on m’attend ! »

Je..Je ne connais même pas ton prénom….

« O ! Appelle moi Mademoiselle O ! » me lança t-elle avec un grand sourire avant de disparaître…

Je l’ai regardée s’éloigner par la fenêtre le plus longtemps possible, le paysage défilait de nouveau dans le parfum de nos rêves…Je me souvenais !

Je suis restée collée à la vitre jusqu’à Strasbourg , le papillon aussi….

Allez viens nous sommes arrivés ! Et c’est ainsi que je suis descendue du train, dans la brume de novembre avec un bout de printemps sur un coin d’épaule….


kis Voyou de passage !
[Haut]
Bluedream
Plume d'oie

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2005
Messages: 11 182
Humeur du Jour: ...

MessageDim 12 Nov 2006, 21:24:30 Répondre en citant
je crois que c'est le premier texte que je lis de toi, depuis le temps que je te vois lancer tes bisous, il aura fallu du temps, mais je n'ai aucun regret, je comprends pourquoi tu te réservais. Smile

Comme souvent, je plagie pour t'envoyer une brassée de bisous voyoux

kis kis kis
____________________
Il y a des choses qu'on ne peut dire qu'en embrassant... parce que les choses les plus profondes et les plus pures peut-être ne sortent pas de l'âme tant qu'un baiser ne les appelle.
Maurice Maeterlinck
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com