Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
La toile inachevée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
palm soul
Mine graphite

Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2006
Messages: 53

MessageLun 16 Oct 2006, 12:40:59 Répondre en citant
Elisa et Antoine se rencontrèrent dans une galerie d'art.
Tous deux artistes dans l'âme, leur passion pour la peinture scella rapidement leur amitié.

Chaque fin de semaine, dans son hangar faisant office d'atelier, Antoine travaillait de longues heures durant sur une imposante toile appartenant au genre abstrait.
Certains jours il l'adorait, et d'autres il la haïssait, la maudissait.
Car souvent, ce qui l'embellissait la veille l'enlaidissait le lendemain, et inversement.
La toile se métamorphosait sans cesse, au gré des humeurs de son créateur, le faisant rire, et même parfois pleurer.

En la regardant, Antoine savait que jusqu'à la fin cette toile resterait inachevée à ses yeux. Mais jamais il ne pouvait se résoudre à cesser de travailler sur son amie-ennemie intime.

De nombreuses personnes s'extasiaient en voyant la toile d'Antoine. Alors, ce dernier surprenait tout le monde lorsque soudain il leur glissait un pinceau dans la main et les invitait à y ajouter leur touche personnelle.
Mais ces petites interventions extérieures survivaient rarement aux assauts successifs du peintre principal. Souvent interrogé au sujet de son oeuvre, d'aucuns lui demandaient s'il pensait avoir une idée du moment de son achèvement.
Oui!...la minute précédant mon dernier souffle! leur répondait-il avec un rire léger.

Un samedi soir, exténué, Antoine manqua d'oublier qu'il avait invité Elisa à dîner.
La surprise de la jeune femme fut grande lorsqu'elle se trouva nez à nez avec la toile.
Cy Twombly serait jaloux ! s'écria t'elle, avant de poursuivre sur ses impressions personnelles.
Très touché par ses commentaires, et fidèle à son habitude, Antoine lui tendit une palette et des pinceaux...

- Je ne peux pas, c'est ton oeuvre à toi, Antoine... et puis...elle est belle comme ça...
- elle te plait vraiment ?
- elle est magnifique.
- alors elle est un peu à toi aussi !


Et Antoine, non sans mal, parvaint à convaincre son amie tout autant passionnée, d'offrir à l'immense toile un peu de son pinceau et de ses couleurs uniques. Il était fasciné par les teintes que la jeune femme obtenait de ses mélanges sur la palette.

Tous deux y allèrent de leurs ardents coups de pinceaux jusqu'à tard dans la nuit, mais la fatigue eu finalement raison d'Antoine, vaincu par son vieux sofa -faisant presque concurrence à la grande toile tant il était peinturluré !
Il s'endormit.

Quelques heures plus tard, le jour se levait. Elisa était partie sans un bruit.
Elle lui avait laissé un petit mot, lui expliquant qu'elle n'avait pas voulu le réveiller, et le remerciait de lui avoir offert le bonheur de recréer un peu sa toile.

Antoine ne savait pas s'il reverrait Elisa, mais ce dont il était sûr, c'est qu'il tenait beaucoup à la petite touche personnelle qu'elle avait laissée dans son oeuvre. Cette dernière semblait perdre un peu de son abstraction au profit de l'évocation possible d'un paysage à la fois étrange et rassurant :
dans un ciel injecté de ténèbres par endroits, au firmament d'une nuée de stratus tout en mauves et rosés chaleureux, un soleil d'albâtre et une lune vermillon s'y étaient apparemment donnés rendez-vous.

La toile éternellement inachevée d'Antoine n'avait pas fini de le narguer.
Elle ne serait jamais clémente, jamais facile à son égard, mais elle était aussi belle à travailler. Il l'aimait trop pour se décider à la ranger ou l'abandonner.

Beaucoup de choses sur cette toile s'étaient passées, s'étaient pensées, et bien d'autres allaient survenir : autant de petites touches et de couleurs, évanescentes pour la plupart...
Mais Antoine le savait, celles d'Elisa appartenaient à ces quelques rares petites touches fort contrastées, que les autres sur la toile ne pourraient éclipser.

Laurent

** Bonne fêêêêêêête !!!!!! kis **
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Les Récits Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com