Portail
 


||  Index  ||  Portail  ||  FAQ  ||  Rechercher  ||  Connexion  ||  S’enregistrer  ||
 
 
 Information importante 
Place des Mots ferme ses portes...
Le pouvoir de séduction des femmes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Retour de flamme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arwenn
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2005
Messages: 6 889
Humeur du Jour: Et pourtant...

MessageDim 06 Aoû 2006, 22:15:27 Répondre en citant
Un gage donné par Ether (première apparition au coin du feu, et un accueil impitoyable, sourire...)

Citation:
Posté le:: 28/06/2005 23:10:17 Sujet: Ammelle ou le pouvoir de séduction des femmes

--------------------------------------------------------------------------------

Mademoiselle Ammelle,

Voici ce que vous devrez accomplir, temps imparti jusqu'à demain, 23h59 sonnées.

Rédigez un court texte sur le pouvoir de séduction des femmes.

Bon courage,

Mlle Ether


Dernière édition par Arwenn le Jeu 17 Aoû 2006, 15:23:01; édité 1 fois
[Haut]
Arwenn
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2005
Messages: 6 889
Humeur du Jour: Et pourtant...

MessageDim 06 Aoû 2006, 22:17:29 Répondre en citant
Hum, donc, « Le pouvoir de séduction des femmes »



Permettez que dans mes réflexions sur le pouvoir de séduction féminin, je me sois surprise, inspirée par Ether, à interroger directement LA Tentatrice originelle.


- Alors Eve, l’insatiable, l’insatisfaite donc, pourquoi avoir eu les yeux plus gros que ton ventre dis, tendu le fruit défendu à Adam, pourquoi donc avoir prétendu sortir de ta condition ? La Connaissance avait-t-elle ainsi un jus si acide, un goût si amer qu’il t’a fallu tenté, abusé, trompé un être inconscient, un homme innocent, juste pour ne pas porter seule la charge de tes nouvelles fonctions ?


C’est qu’Eve n’avait sans doute rien pour plaire dans son paradis, c’est-à-dire avant de devenir une vraie femme. Dépourvue de Conscience, elle devait bien constater quelque obscure différence de conception entre Adam et elle, mais rien qui n’attirât l’attention, ou si peu. Remarquez, quand on est sorti d’une côte, on peut pas non plus avoir un foutre d’intelligence. Précisément d’ailleurs, il vous en manque. Il a fallu qu’elle en cueille, mais aussi, bête qu’elle était, il a fallu qu’elle n’en mangeât pas assez, ou déjà que trop, pour en refiler à son bonhomme. Lui, ça lui allait bien pourtant jusque là, de ne faire que l’animal dans son enclos, de ne sauter que sur des sauterelles, roucouler avec les pigeons et bailler aux corneilles. Merci Eve, pour la réputation de tes filles, après toi, génération par génération, pas de femme qui ne fasse du charme, ne conduise l’homme à sa perte, ne le fasse succomber dans les délices de l’Enfer, patati patata etc etc, on connaît.


Terrible pouvoir que celui attribué pour une bouchée de pomme. Terrible pouvoir que celui des femelles, que Dieu a voulues seules capables d’enfanter : la Nature leur a déjà donné tous les attributs du seul vrai pouvoir, toutes les armes pour provoquer le désir, les signes de fertilité pour assurer la survie de l’Espèce, ceci sans lever le petit doigt paraît-il : les seins, les fesses, la chevelure, les yeux, les longs cils et le mascara, les lèvres vermeilles et les ongles vernis. Et si Monica Belluci et Angelina Jolie ne sont que vos lointaines cousines dans la grande famille d’Eve, rassurez-vous : il vous reste les phéromones, et votre sourire.
Enfin, évidemment, Eve, elle, avait moins de concurrence et c’est toujours plus facile en situation de monopole naturel d’exercer un pouvoir despotique, MEME sans gel drainant anti-capitons.


Les dons naturels ne sont, en effet, que des prédispositions puisque la lutte doit bien avoir lieu. Sinon pourquoi avoir voulu du fruit s’il n’était pas défendu ? Ayant brutalement perdu son innocence, voilà Eve, en un éclair d’archange, consciente de ses armes et donc de la nécessité de la conquête du pouvoir et de la défense de son territoire.
Elle qui était vierge nue et offerte, bourrée de cellulite certes mais oisive sans être lascive, dénuée, la chanceuse, de libido.... là voilà, la mâtine, pour le premier serpent venu, susurrant à ses oreilles des mots inconnus et quelques promesses de mariage sur un lit d’hôtel criblé de roses et de pines.... La voilà, soudain prise du besoin de se couvrir, de se vêtir de mystère et apprendre à ne point trop n’en faut se dévoiler, se farder, user d’artifices, d’intrigues et de pots de crèmes pour l’emporter aux élections affinitives.
Elle le sait, l’exploitante expulsée du jardin d’Eden, qu’une terre à défricher paraît bien plus fertile qu’un champ déjà trop labouré au bord de la jachère.


Et la voilà donc accablée la pauvre de la charge de son pouvoir, ses responsabilités et ses pièges. Soit disant souveraine, la femme comprend alors, - enfin quand elle est pas trop tarte, ça dépend de la quantité de pomme avalée à la naissance -, qu’elle n’exerce qu’un pouvoir chancelant, ses prérogatives étant menacées sans cesse par toutes sortes de contre-pouvoirs possibles, le temps, les enfants, les meilleures copines, le stress, la migraine, et surtout : celui de l’homme qu’elle doit se garder sous son emprise. Elle la connaît bien, la constitution masculine et tous ses amendements d’impénitent ; elle sait que par définition on ne désire que ce qu’on n’a pas et non ce qu’on possède. Elle ne devrait donc jamais se laisser prendre.


Eve pubère, chassée du paradis est condamnée à jouer les allumeuses : elle apprend à observer tout ce que son mâle est prêt à faire pour elle, en élevant exprès les embûches sur le chemin qui lui ouvrirait ses portes à elles, feraient sauter toutes les serrures de tous ses trous. Elle minaude elle joue encore les innocentes, elle sait que ce qui attire son homme, c’est la pensée qu’elle va lui laisser faire tout ce qu’il veut d’elle.
Moyennant quoi, comme tout pouvoir, elle le perdra, le jour où ce qu’Adam voudra c’est regarder le match de foot en paix et s’essayer au gang bang avec la guenon plus ou moins célibataire du palier d’à côté. Eh oui Eve, finis les monopoles naturels, finis les bons vieux despotismes d’antan : les élections démocratiques, c’est l’alternance du pouvoir. Si tu voulais te maintenir aux Elysées, fallait pas déposer les armes, oublier qu’un pouvoir s’érode et n’est jamais aussi fort que quand il est brigué donc disputé. Fallait pas croire qu’on reste éternellement séduisante sans rester séductrice.


Mais t’inquiète pas Eve, il y a toujours un ou deux serpents pour venir traverser ton désert affectif, de quoi te refaire un peu les dents sur des fruits gorgés de sucs chauds ; hum, oui alors, il devrait y avoir plus de morale de faite à ton histoire : bin…OUI on te l’a dit OUI c est interdit, mais surtout, bin, la belle pomme empoisonnée, quand tu la tendras, bin, PAS SI PRESTEMENT cette fois…







pas de ma faute
[Haut]
Ruth
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 26 Avr 2005
Messages: 2 923
Localisation: hic!
Humeur du Jour: dans mon jeune temps...

MessageLun 07 Aoû 2006, 16:54:23 Répondre en citant
miam miam miam: Tu devrais être chroniqueuse, Ammelle.
C'est délicieux ce que tu nous donnes à lire: un jus mi acide mi sucré qui me rappelle les plus délicieuses des pommes!


Je finissais hier soir, et juste avant de venir lire ton texte, un bouquin où l'auteur rappelait qu'Eve avait été créee pendant qu'Adam dormait d'un profond sommeil. En gros, la femme n'est qu'un rêve. Ou un cauchemard. Une illusion quoi.


Voilà qui va me faire perdre les dernières qui me restaient sur la croyance en mon existence.
____________________
debout!
[Haut]
Yno
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2006
Messages: 5 071
Localisation: pas assez près
Humeur du Jour: Presque

MessageMar 08 Aoû 2006, 08:12:39 Répondre en citant
Quel regard ammelle...
Dans ton jardin d'Eden...la pomme devait avoir un gout acide...
Tu viens de me faire revivre une de mes histoires favorites...

ça me fait repenser à ce moment où Adam et Eve courent cacher leurs nudités dont ils viennent de prendre conscience après ce fameux croquage de pomme...
Elle, se cache t'elle parce qu'elle n'a pas mis de gel drainant anti-capitons ? (oui alors ça oui l'apparition de ce gel dans ce texte ça m'a plu)

Heureusement que les serpents sifflent sur nos tetes ?

Joli texte mademoiselle... Smile
____________________
..." Ô temps ! suspends ton vol, merdeuh...
[Haut]
Athénaïs
Pointe bic

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2006
Messages: 437
Localisation: Paraiso Verde
Humeur du Jour: dans la joie....

MessageMar 08 Aoû 2006, 08:57:59 Répondre en citant
J'ai beaucoup aimé ce texte pour son humour piquant... bravo

Je ne suis pas sûre que la conséquence du "péché originel" soit le fait que la femme devienne une séductrice...

Mais je pense qu'il faut se garder d'oublier qu'Adam a suivi aveuglément sa femme... Tu vois Ruth, tu n'as aucune de désespérer de ton existence... Wink
____________________
"L'ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l'imagination."

"Se servir d'une seule âme pour être deux." Paul Claudel
[Haut]
Fleur de lune
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 403

MessageJeu 26 Avr 2007, 19:07:31 Répondre en citant
Oh la la tout un texte! Bravo Ammelle!

(vous aimez vraiment ce que j'écris? c'est de la petite bière à côté de vos textes.. ouffff!)
[Haut]
Une Nouvelle Vie
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2006
Messages: 2 650
Humeur du Jour: Vivre, c'est ne pas se résigner - Camus

MessageJeu 26 Avr 2007, 22:08:39 Répondre en citant
Voilà un texte que j'avais manqué pas de ma faute

Purée, ce foutu gel anti-cellullite helldiver2

Je fais toujours partie des 10 % chez qui çà ne fonctionne pas pensif
____________________
"Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d'un art." Baudelaire
[Haut]
Fleur de lune
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 403

MessageJeu 26 Avr 2007, 22:13:36 Répondre en citant
C'est l'fun de voir que tu découvres ce texte en même temps que moi... et j'espère que ton sacré gel anti-cellulite t'aura fait l'effet désiré! Wink Laughing
[Haut]
Une Nouvelle Vie
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 28 Juil 2006
Messages: 2 650
Humeur du Jour: Vivre, c'est ne pas se résigner - Camus

MessageJeu 26 Avr 2007, 22:15:37 Répondre en citant
Fleur de lune a écrit:
C'est l'fun de voir que tu découvres ce texte en même temps que moi... et j'espère que ton sacré gel anti-cellulite t'aura fait l'effet désiré! Wink Laughing


lol7: lol7:

Il n'y a que mon portefeuille qui s'affine Laughing
____________________
"Le mal se fait sans effort, naturellement, par fatalité ; le bien est toujours le produit d'un art." Baudelaire
[Haut]
Fleur de lune
Stylo-plume

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 403

MessageJeu 26 Avr 2007, 22:20:10 Répondre en citant
Ouais... je comprends... même longueur "d'onde"? lol2
[Haut]
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Place des Mots Index du Forum -> AU TOUR DE LA PLUME -> Retour de flamme Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com